IFAW et INTERPOL s'associent pour démanteler le trafic d'ivoire en Afrique

le
0
IFAW et INTERPOL s'associent pour démanteler le trafic d'ivoire en Afrique
IFAW et INTERPOL s'associent pour démanteler le trafic d'ivoire en Afrique

Les forces de l'ordre impliquées dans cette opération de cinq mois coordonnée par INTERPOL et appuyée par IFAW, sont ainsi parvenues à arrêter 66 personnes et à saisir 50 défenses d'ivoire, 3 918 objets en ivoire, 88 armes de type militaire, 17 chargeurs et 40 000 dollars en petites coupures. Ils ont également découvert 148 parties d'animaux sauvages et 222 animaux vivants, notamment des crocodiles et des perroquets, destinés à alimenter le commerce illégal aux quatre coins du globe.

" La situation des éléphants est aujourd'hui plus critique que jamais. Pour cette raison, nous avons besoin que l'ensemble des agences d'application de la loi, à l'échelle internationale en commençant par celles oeuvrant au sein des pays sources, agissent de façon coordonnée si nous voulons réussir à vaincre les organisations criminelles responsables du massacre des éléphants pour leur ivoire ", explique Céline Sissler Bienvenu, Directrice d'IFAW France et Afrique francophone.

En amont, un programme de formation financé par IFAW a rassemblé, en Côte d'Ivoire, les officiers des différents pays participant à l'opération "Wendi". Axé sur les dernières nouveautés en matière de techniques de recherche et de saisie, cet atelier a aussi permis aux participants d'échanger des informations et de partager leur expertise.

" Wendi s'inscrit dans le cadre d'une série d'opérations destinées à endiguer cette activité criminelle qui menace la biodiversité et la

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant