Idrac à la tête du conseil de surveillance de l'aéroport de Toulouse

le , mis à jour à 19:13
0

TOULOUSE, 5 mai (Reuters) - Anne-Marie Idrac, qui dirigea notamment la RATP et la SNCF, a été élue mardi à l'unanimité à la tête du conseil de surveillance de la société Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB). L'ex-secrétaire d'Etat aux Transports puis au Commerce extérieur de Nicolas Sarkozy figure au nombre des six représentants de la société Casil Europe, créée pour le rachat par le consortium chinois Symbiose de 49,99% des parts de l'Etat dans le capital d'ATB. Cette ancienne élue UDF, nommée en septembre dernier par le chef de la diplomatie Laurent Fabius représentante spéciale pour les échanges économiques avec les Emirats arabes unis, affirme avoir été choisie par Symbiose pour son sens de l'intérêt général. "Je n'aurais pas accepté cette mission si je n'avais pas pensé qu'on était dans du partenariat () dans quelque chose de bien pour tout le monde et si l'on m'avait parlé d'un projet déraisonnable", a-t-elle déclaré en réponse aux détracteurs du projet. La vente pour 308 millions d'euros de 49,99% des parts de l'Etat à la société Casil Europe (Chinese Airport Synergy Investment Limited) a été annoncée le 17 avril dernier par arrêté ministériel. 18 MILLIONS DE PASSAGERS À L'HORIZON 2046 Créée en janvier, cette société de droit français, immatriculée à Paris, est exclusivement détenue par les deux membres du consortium chinois Symbiose, l'entreprise d'Etat Shandong Hi-Speed Group et le fonds d'investissement Friedmann Pacific Asset Management (FPAM). La société Casil Europe dispose d'une option de vente après trois ans des 10,01% restant encore entre les mains de l'Etat. Au sein du nouveau conseil de surveillance d'ATB, Casil Europe détient six sièges sur quinze. Quatre sont occupés par des personnalités chinoises dont Mike Poon, le président de FPAM. La chambre de commerce et d'industrie de Toulouse, actionnaire à hauteur de 25% en conserve quatre contre deux pour l'Etat et un pour chacune des trois collectivités locales, Toulouse Métropole, le département de la Haute-Garonne et la région Midi-Pyrénées. Les prévisions de Casil Europe pour le quatrième aéroport de province français avec plus de 7,5 millions de passagers en 2014, un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros pour 10,6 millions d'euros de résultat net, sont de 18 millions de passagers à l'horizon 2046. La prise de participation dans le capital d'ATB est le premier investissement de Casil Europe. La société, qui veut se spécialiser dans les infrastructures aéroportuaires, veut faire de l'opération toulousaine une vitrine de son savoir-faire. Concernant la rétrocession de 16% des parts d'ATB que Casil Europe vient d'acquérir auprès de l'Etat à un actionnaire local français, Anne-Marie Idrac a précisé que les choses allaient « progresser maintenant ». (Johanna Decorse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant