IDI publie son rapport financier semestriel

le
0

Le Groupe IDI a choisi de diffuser, dans les deux mois de la fin du 1er semestre, un rapport financier semestriel purement narratif conformément à la position de l'AMF (communiqué du 16 octobre 2006). Les résultats semestriels seront rendus publics comme chaque année d'ici le 15 octobre 2007.

L'IDI est une société d'investissement spécialisée dans la prise de participations dans les entreprises de taille moyenne. Son activité s'exerce soit directement, soit par l'intermédiaire de sociétés de portefeuille.

I) Activité du premier semestre 2007

Les indicateurs de contrôle interne laissent penser que l'augmentation de valeur de l'actif net consolidé par action au cours du semestre est en ligne avec l'objectif à moyen terme d'une augmentation annuelle de 15 %.

L’IDI a investi 53,5 millions d’eurossur les six premiers mois de l’année, dont :

· 35,6 M€ en private equity :

o en LBO, notamment dans AOS (société de conseils immobiliers),

o en Mezzanine avec trois nouveaux investissements du FCPR IDI Mezzanine : Almaviva, Thermes de Bagnoles de l’Orne, Interclean,

o dans des fonds de private equity de pays émergents (Chine, Inde, Ukraine).

· 17,9 M€ dans d'autres actifs financiers (fonds de gestion alternative notamment).

Les cessions,notamment IMV Technologies, ont atteint 94,6 M€.

Depuis le début du second semestre, l'IDI a participé au financement du LBO sur la société cotée de conseil en informatique ALTI (OPA en cours) et a obtenu l'exclusivité sur l'acquisition avec effet de levier de trois autres sociétés.

II) Opérations sur le capital de l’IDI

a) Début juillet,l’IDIa procédé à uneaugmentation de capital de 57,788 millions d’euros, ce qui a conduit à la création de 1 561 840 actions nouvelles émises au prix de 37 euros. Devant l’importance de la demande, la totalité de la clause d’extension a été exercée. A cette occasion FFP (société cotée détenue majoritairement par la famille Peugeot) a porté sa participation à 9,45 % et les AGF sont entrées à hauteur de 5 %.

Ces nouveaux moyens vont servir à renforcer le pôle private equity du groupe et à saisir les nombreuses opportunités qui se présentent à lui. L’IDI a en effet l’ambition d’investir en moyenne 50 M€ par an en private equity en France et dans les pays émergents.

b) Au cours du semestre, l’IDI a émis comme prévu, pour un montant de 1,46 M€, 409 474 BSA au profit de Thierry Gisserot et Xavier Thoumieux. Le droit d’exercer les BSA s’acquiert à hauteur de 5 % par trimestre sous réserve d'une croissance de l'ANR par action de 5 % minimum. Une nouvelle émission de BSA sera prochainement réalisée pour tenir compte de la récente augmentation de capital de l'IDI.

III) Acquisition d'actions IDI en vue de les annuler

Dans le cadre de son programme de rachat d'actions, l'IDI a acquis 451.844 actions qui représentaient l'intégralité de la participation détenue par un actionnaire historique du Groupe IDI.

L'opération a été réalisée fin juillet 2007 à 33,05 € par action par une transaction hors marché pour un prix global de 14,9 M€. Ces actions seront annulées par l'IDI, une opération qui sera relutive pour l'ensemble des actionnaires du groupe. Les actionnaires de l'IDI seront réunis préalablement en Assemblée Générale Extraordinaire pour autoriser la Gérance à annuler les actions propres acquises dans le cadre du programme de rachat d’actions.

A l'issue de ces opérations, les dirigeants de l'IDI (au travers d'Ancelle et Associés) détiendront 66,1 % du capital et les autres actionnaires 33,30 % du capital (contre moins de 10 % il y a 2 ans), l'autocontrôle représentant 0,6 %.

IV) Evolution des marchés financiers depuis le 30 juin 2007

L'évolution récente des marchés financiers a entrainé, à mi août 2007, une baisse sur les fonds de hedge, les fonds longs et les actions cotées représentant environ 2 % de l’actif net.

Cependant, les perspectives favorables des participations non cotées du Groupe, et notamment des fonds de private equity dans les pays émergents, laissent penser qu'au total l'actif net n'a pas été affecté.

Les opérations de LBO sur des sociétés de petite et moyenne taille ne devraient pas être sérieusement affectées par la crise du crédit actuelle. L'IDI pense donc pouvoir réaliser plusieurs opérations au second semestre.

Le présent rapport a été diffusé conformément aux dispositions de l'article 221-3 du règlement général de l'AMF. Il est notamment disponible sur le site de notre société www.idi.fr.

Contact investisseurs : François Marmissolle : 01.55.27.80.00, f.marmissolle@idi.fr

Contact presse : D&D Communication (Nicolas Daniels, n.daniels@dd-comm.com) : 06.63.66.59.22


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant