IDF: le Comité régional de tourisme nie tout népotisme

le
2
L'organisme financé par le Conseil régional d'Ile-de-France est qualifié de «machine à piston» par le Canard enchaîné , qui l'accuse de «recaser» les enfants, conjoints ou amis des élus franciliens.

C'est l'annuaire du personnel du Comité régional de tourisme (CRT) d'Ile-de-France qui a mis la puce à l'oreille du Canard enchaîné. Sur les 186 salariés recensés, l'hebdomadaire satirique a relevé une vingtaine de noms qui lui étaient familiers. L'épouse d'un maire et ex-député UMP de la région, un secrétaire général du parti, la fille de la vice-présidente PS de la région, la fille d'un conseiller de l'Élysée, le fils d'un conseiller régional Vert, l'épouse d'un autre élu écologiste… De quoi légitimement faire naître le soupçon: le CRT servirait-il de débouché professionnel aux proches des élus franciliens?

«Comme vous pouvez le constater, la liste recense des personnes de différentes mouvances: on ne peut donc pas m'accuser d'une manœuvre politique», note Jean-Pierre Blat, le directeur général du CRT, joint par Le Figaro. C'est lui qui recrute le personnel du CRT. Et pour chaque nom cité, il tient à préciser les compétences qui ont justifié l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • grinchu1 le mercredi 22 aout 2012 à 19:52

    cette réponse est indigne :dans nombres de domaines et dans de nombreux cas les politiques et les agents publics pratiquent le népotisme sans tenir compte des "couleurs" et dans un bel esprit de caste...C'est le "renvoi d'ascenseur",un "prêté pour un rendu","passe-moi la moutarde je te rendrai le séné"...etc...etc...

  • NYORKER le mercredi 22 aout 2012 à 19:11

    «Comme vous pouvez le constater, la liste recense des personnes de différentes mouvances: on ne peut donc pas m'accuser d'une manœuvre politique», note Jean-Pierre Blat, le directeur général du CRT !!! oui mais tous fils, filles et époux d'élus !!! voila les compétences requises