Identitaires et antifascistes face à face à Lyon

le
0
La «marche des cochons», rebaptisée «rassemblement pour la liberté», a rassemblé à Lyon près de 500 militants d'extrême-droite. Les échauffourés ont conduit à l'interpellation de quatre personnes.

Près de 500 militants d'extrême droite se sont retrouvés samedi devant la cathédrale de Lyon lors «d'un rassemblement pour la liberté» en remplacement d'une marche contre «l'expansion du marché de la viande halal»,interdite par la préfecture.

Les manifestants, dont certains avaient les visages découverts et les cheveux ras, sont arrivés par groupes vers 13h sur l'esplanade de la Primatiale Saint-Jean, dans le Vieux Lyon, où avaient été déployés quelque 400 policiers.

Vers 17h, une grande partie des manifestants s'étaient dispersés, de même qu'une contre-manifestation contre l'extrême droite organisée à partir de 14h entre la mairie et la préfecture, et qui a rassemblé 800 personnes selon la préfecture et 2500 selon ses organisateurs.

Quatre interpellations

Il n'y a eu aucun affrontement physique entre manifestants des deux bords, mais «des échauffourées» ont eu lieu en fin d'après-midi et un commerce de kebabs a été vandalisé à proximité du lieu d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant