« Ici », de Richard McGuire, sacré meilleur album de BD du Festival d'Angoulême

le
0
Case tirée de "Ici", récompensé à Angoulême.
Case tirée de "Ici", récompensé à Angoulême.

Le dessinateur américain a été récompensé samedi du Fauve d’or du meilleur album du festival de bande dessinée.

Le dessinateur américain Richard McGuire a reçu samedi 30 janvier le Fauve d’Or du meilleur album de BD du Festival d’Angoulême pour son ovni graphique « Ici » (Gallimard), un album de 300 pages qui dynamite les codes classiques de la BD.

Dans « Ici », Richard McGuire, couvre des milliards d’années, de l’apparition de la vie sur Terre jusqu’à un futur lointain, depuis un seul et unique point de vue : l’angle d’un salon, celui d’une maison de Perth Amboy, New Jersey, où l’auteur a grandi. Sur chaque double page – du moins de 1907 à 2111, entre la construction et la destruction du bâtiment –, deux murs, l’un percé d’une fenêtre, l’autre paré d’une cheminée, se rejoignent à la charnière du livre. Dans un coin de l’image, un cartouche donne la date.

Sur la plupart des pages se superposent des cases, datées elles aussi. Elles montrent d’autres épisodes advenus en ce lieu précis, à une autre époque. Un vertige naît du rapprochement de ces scènes, fragments d’une chronique familiale, d’instants historiques, cataclysmes, scènes futuristes.

Artiste inclassable de 58 ans, Richard McGuire a imaginé ce procédé narratif en 1989, s’inspirant des fenêtres d’un écran d’ordinateur : le Macintosh avait cinq ans. Son récit de six pages en noir et blanc, publié dans la revue Raw, avait ébloui Chris Ware (Building Stories, Delcourt, 2014), qui le cite comme l’une de ses influences majeures.

« Ms Marvel » sacrée meilleure série Quarante albums étaient en lice pour décrocher le précieux F...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant