Icade veut encore croître dans la santé mais sortir des services

le , mis à jour à 13:02
0
    * Vise un patrimoine immobilier à 11 mds en 2019 
    * Cessions possibles dans les parcs d'affaires 
    * Absence d'investissements dans les services-DG 
 
 (Actualisé avec conférence analystes et cours de Bourse) 
    par Matthieu Protard 
    PARIS, 30 novembre (Reuters) - Le groupe immobilier Icade 
 ICAD.PA  veut se renforcer dans le secteur de la santé mais 
sortir l'an prochain de ses activités dans les services. 
    La société, qui a dévoilé lundi son nouveau plan stratégique 
à trois ans, souhaite aussi faire croître la valeur de son 
patrimoine immobilier d'un peu plus de 20% à horizon 2019 pour 
qu'elle atteigne 11 milliards d'euros, contre 9 milliards 
actuellement. 
    Ce plan constitue la feuille de route de la nouvelle équipe 
dirigeante emmenée par André Martinez, président du conseil 
d'administration d'Icade, et Olivier Wigniolle, directeur 
général, à la suite du départ de l'ancien PDG en tout début 
d'année.  ID:nL5N0VR495   ID:nL6N0WL4TV  
    "Icade devait clarifier sa stratégie qui était pénalisée par 
un manque de lisibilité", a déclaré André Martinez à l'ouverture 
d'une journée investisseurs retransmise sur internet. 
    Pour justifier sa décision de sortir des activités de 
services, Icade explique ne plus avoir la taille nécessaire pour 
rester sur ce marché, qui va de la gérance et des activités de 
syndic au conseil et à l'expertise immobilière. 
    "Notre développement a été obéré par l'absence 
d'investissements et nous pensons que cette activité de services 
doit être portée par un autre acteur que nous", a de son côté 
expliqué Olivier Wigniolle. 
    "Nous avons d'ores et déjà reçu des marques d'intérêt (...) 
et un désengagement est une priorité pour l'année 2016", a-t-il 
ajouté à propos d'Icade Services, qui contribue à hauteur de 
moins de 3% aux revenus du groupe. 
     
    ACQUISITIONS EN VUE DANS LA SANTÉ 
    Dans ses activités de promotion immobilière, Icade veut 
faire progresser de 30% son chiffre d'affaires, à 1,3 milliard 
d'euros. 
    L'entreprise, détenue à 52% par la société HoldCo Siic, 
elle-même contrôlée par la Caisse des dépôts (CDC), entend dans 
le même temps poursuivre son renforcement sur le marché de la 
santé en procédant à des acquisitions. 
    Icade a déjà racheté début novembre 16 cliniques pour 606 
millions d'euros.  ID:nFWN12X08I  
    "Icade Santé est l'un des principaux contributeurs au 
cash-flow net courant du groupe et recèle un potentiel important 
de création de valeur sur les trois prochaines années", explique 
la foncière cotée. 
    En outre, le groupe prévoit de procéder à des cessions au 
sein de ses parcs d'affaires, dont la valorisation est attendue 
en baisse de 4% à 6% au cours du second semestre. 
    La présentation du plan stratégique a aussi été l'occasion 
pour Icade de confirmer ses objectifs financiers pour 2015. Son 
cash-flow net courant est notamment attendu entre 4 et 4,10 
euros par action au 31 décembre.  ID:nL5N1022WL   
    Ces annonces suscitent peu de réaction en Bourse, où 
l'action Icade avance de 0,13% à 67,19 euros à 12h15, contre un 
gain de 0,7% pour le SBF 120  .SBF120 , mais surperforme 
l'indice sectoriel européen de l'immobilier  .SX86P  (+0,02%). 
     
    Le communiqué: 
    http://bit.ly/1l1wzNb 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant