Icade «rêvait» d'un mariage avec Silic

le
0
INTERVIEW - En intégrant le spécialiste des parcs d'affaires Silic, filiale de Groupama, le groupe de Serge Grzybowski va avoir le plus gros patrimoine des foncières françaises en immobilier de bureau.

Le contrat de mariage entre Icade, la filiale de la Caisse des dépôts, et Silic, celle de Groupama, a été scellé jeudi. L'opération s'inscrit dans le cadre du plan que l'assureur a dû déployer en cette fin d'année pour restaurer sa solvabilité fragilisée par la crise. Mais le PDG d'Icade, Serge Grzybowski, défend la logique industrielle d'une opération dont il a dit avoir toujours rêvé. Fin février, l'OPE (offre publique d'échange), où cinq actions Icade pourront être échangées contre quatre titres Silic, sera lancée. Et le rapprochement commencera en mai ou en juin. Serge Grzybowski le promet: la fusion entre Icade qui emploie 1800 personnes et Silic qui compte 95 salariés se fera sans casse sociale.

LE FIGARO. - Que représente pour vous la prise de contrôle de Silic?

Serge GRZYBOWSKI. - C'est l'opération dont je rêvais! Je la regarde depuis que je suis arrivé à la tête d'Icade, il y a cinq ans. Et Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant