Ibrahimovic, le génie a encore parlé

le
0
Ibrahimovic, le génie a encore parlé
Ibrahimovic, le génie a encore parlé

A l'heure où le monde s'écharpe pour savoir qui de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou Franck Ribéry va recevoir le Ballon d'Or, un homme s'avance sans faire de bruit. Pourtant, chacun de ses buts a une résonnance sur le monde du football. Car Zlatan Ibrahimovic ne fait jamais les choses à moitié. Mercredi, à Anderlecht, le génie suédois a encore tutoyé les sommets de la perfection. Un but d'altruiste, une Madjer, une frappe surpuissante (chronométrée à 100km/h) en pleine lucarne et une dernière cartouche en seconde période ont couronné son ?uvre, entamé depuis son arrivée au PSG. Et bien avant d'ailleurs. Et pour ceux que cela étonnerait, c'est seulement son premier quadruplé en Ligue des Champions. Une performance de choix qui lui permet de dépasser un certain George Weah en tant que meilleur buteur du PSG en Ligue des Champions avec neuf unités, et 37 dans toute sa carrière en C1.

Le public belge se lève pour l'applaudir

Cet homme est bien sur une autre planète. Et le public belge s'en est d'ailleurs rapidement aperçu, se levant comme un seul homme pour saluer le troisième but du génial attaquant suédois. Gentleman, Ibrahimovic a applaudi ce geste rare, lui qui est plutôt habitué à être sifflé par les supporters adverses. Non parce qu'il n'est pas aimé, mais bien parce qu'il est craint et redouté dans tous les stades européens. Car c'est là où l'ancien du Barça est également hors normes. Il a beau avoir un caractère bien trempé, parfois à la limite du supportable, il attire les louanges par son jeu spectaculaire et ses buts hors du commun. On lui pardonne presque tout. Il faut dire qu'il le rend bien. A ses partenaires également puisqu'il n'est pas un joueur égoïste comme l'ont été par le passé une pléiade de joueurs talentueux. Pour preuve ses statistiques depuis son arrivée dans la capitale : 46 buts et 19 passes décisives en 60 matchs.

Il rejoint Messi, Van Basten et Shevchenko dans la légende

Zlatan Ibrahimovic a le privilège de rejoindre Lionel Messi, Andreï Shevchenko, Marco Van Basten, Simone Inzaghi, Ruud van Nistelrooy, Mario Gomez, Robert Lewandowski, Dado Prso et Bafétimbi Gomis au rang des joueurs ayant marqué un quadruplé en Ligue des Champions. Une ligne de plus dans le palmarès déjà bien fourni de l'attaquant suédois. Ibra est devenu la véritable coqueluche du PSG. Il n'y a qu'à voir avec quel entrain Thiago Motta est venu le féliciter pour son troisième but, ou encore comment Ezequiel Lavezzi lui a rendu hommage en mimant une prière divine, pour comprendre que cet homme-là n'a rien d'un joueur ordinaire. Et tant pis s'il a manqué le cinquième but à plusieurs reprises. Dans son orgueil, on est certain qu'il aurait aimé rejoindre un certain Léo Messi dans la légende des quintuples buteurs en Ligue des Champions. Qu'importe, sa légende, Zlatan est assez grand pour se la créer seul. Et jusqu'ici, on peut dire que c'est une réussite !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant