Ibrahimovic et Balotelli n'ont rien de rebelles pour Cantona

le
0
Ibrahimovic et Balotelli n'ont rien de rebelles pour Cantona
Ibrahimovic et Balotelli n'ont rien de rebelles pour Cantona

Zlatan Ibrahimovic et Mario Balotelli des rebelles ? Oui mais des rebelles de pacotille pour Eric Cantona, qui estime qu'on ne peut pas qualifier des footballeurs de rebelles uniquement pour leur tempérament en acier ou leurs frasques à répétition en dehors des terrains. Pour l'ancienne gloire de Manchester United, Didier Drogba, Rachid Mekhloufi ou Predrag Pasic devraient être davantage considérés, eux, comme des rebelles. Ce qui n'est pas le cas d'Ibra ou de Supermario. « Eux, ce ne sont pas des rebelles, ils ne peuvent pas l'être, assure Eric Cantona dans un entretien accordé au journal italien la Gazzetta dello Sport. Nous ne sommes rien par rapport à un Pasic qui est resté à Sarajevo sous les bombardements pour enseigner le football aux enfants ou par rapport à Drogba, qui s'élève contre la guerre en Côte d'Ivoire. Ou encore Mekhloufi qui a quitté l'équipe de France pour rejoindre d'équipe du FLN Algérien. » Venant d'Eric Cantona, qui a longtemps été le vilain petit canard du football français, l'analyse a de quoi être prise au sérieux.  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant