Ibrahimovic, des paroles puis des actes

le
0

Après sa performance en conférence de presse de la veille, on attendait de voir son rendement sur le terrain. Et on a vu. Doublement décisif, le Suédois a brillé et emmené le PSG en quarts de finale.

DE NOTRE ENVOYE SPECIAL A LONDRES

Ce n’était donc pas du bluff… En conférence de presse d’avant match, Zlatan Ibrahimovic était venu parler pour notamment faire passer un message : non, il n’est pas proche de la retraite. Oui, il est encore un jeune homme capable de faire la différence, comme le démontrent ses statistiques de la saison en championnat (23 buts et 10 passes décisives). Mercredi à Stamford Bridge, un an après avoir marqué le précédent Chelsea de l’empreinte légère de ses crampons sur Oscar, il a cette fois marqué le suivant de la plus belle des façons.

Un scénario rêvé pour Zlatan

Critiqué pour son rendement trop faible en Coupe d’Europe, et notamment en Ligue des Champions, le Suédois avait sans doute rêvé d’un tel scénario. Même si la veille, à deux pas de la loge d’un autre grand buteur, Gianluca Vialli, l’ancien joueur de la Juventus Turin et du Milan AC avait indiqué n’attendre aucune revanche de ce match. On n’était pas obligé de le croire.

Une défense de Chelsea pas au niveau de l'attaque

Positionné en pointe et reculant moins que d’habitude au milieu de terrain, malgré une belle activité, le numéro 10 du PSG a su être décisif. D’abord à la passe décisive avec ce centre tendu de la droite qui a permis à Rabiot de se jeter pour ouvrir le score (16eme). Puis, ce fut son tour d’être à la finition à la 67eme minute, sur un centre de la gauche d’Angel Di Maria. Face à une défense de Chelsea qui n’était pas au niveau de son attaque ce mercredi, Zlatan a su rester dans son rôle d’avant-centre, bloquant Cahill et Ivanovic. Il a fait planer l’ombre de John Terry, le grand absent, sur la pelouse.

La pression, Ibrahimovic s'en moque

Après avoir indiqué vouloir faire l’histoire avec le QSG à défaut de connaître celle du PSG, Ibrahimovic s’était mis une pression dont il se moque royalement. En grand professionnel, il a su se mettre à la hauteur de ses paroles par ses actes sur le terrain. Affûté, concentré, respectueux des consignes, c’est comme ça que Zlatan est le meilleur et surtout le plus efficace. Cette saison est peut-être la bonne pour lui pour enfin marquer la C1 de son empreinte…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant