Ibrahimovic cherche logement parisien désespérément

le
4
Malgré des dizaines de visites, l'attaquant vedette du Paris-Saint-Germain n'a toujours pas trouvé de pied-à-terre

Retour à la case départ pour Zlatan Ibrahimovic. Le footballeur star du Paris-Saint-Germain, qui devait louer une grande maison à deux pas du Parc des Princes (XVIe), dans la très chic villa Montmorency, ne rejoindra finalement pas le ghetto du gotha. Non pas que ses voisins fortunés (l'ancien couple présidentiel Carla et Nicolas Sarkozy, Céline Dion, Xavier Niel, Vincent Bolloré...) se soient formellement opposés à sa venue. L'attaquant suédois a dû finalement renoncer à son projet de déménagement en raison d'une brusque flambée des prix.

En apprenant que le futur locataire de sa résidence parisienne n'était autre que Zlatan Ibrahimovic, dont le salaire annuel s'élève à 14 millions d'euros net d'impôts, le propriétaire des lieux, par ailleurs patron de l'équipe de Formule 1 Marrusia, a décidé d'augmenter le loyer. Pas question, aurait rétorqué le joueur, qui est du coup retourné à l'hôtel Intercontinental, vers la place de l'Opéra, où il réside depuis quelque temps avec sa femme et ses deux garçons.

Toujours SDF

Toujours SDF, Zlatan Ibrahimovic a même profité de son passage fin septembre dans l'émission «Téléfoot»,sur TF1, pour passer une petite annonce: «Vous pouvez m'aider, mais n'essayez pas de m'arnaquer!» a-t-il lancé. Depuis son arrivée à Paris, au mois de juillet, le sportif aurait déjà visité pas moins de 80 biens dans la capitale. Sans succès. «Impensable, pour Christine Pelosse, chasseuse d'appartements, qui a fondé il y a dix ans la société Homelike Home. Vus les critères demandés par ce type de personnalité et vu le niveau du budget, on sait qu'il existe peu de biens à Paris qui correspondent. Ceci dit, plus vous êtes connu, plus les gens gravitant autour de vous s'en mêlent et plus c'est compliqué.» L'experte, qui travaille pour des artistes, des chanteurs et des PDG, constate aussi que certaines copropriétés ne voient pas toujours d'un bon ½il l'arrivée d'une célébrité. «Elles craignent les fêtes, le bruit...» Où loger alors un footballeur? Christine Pelosse pencherait pour le XVIe, la place du Trocadéro et Boulogne. «Avenue Victor-Hugo, ça en jette plus que dans le Marais ou dans le XVIIe lorsque l'on est un peu show off. Ce n'est pas pour rien qu'on y croise beaucoup de Porsche et de Maserati...»

LIRE AUSSI:

» INFOGRAPHIE - Le top 100 des rues les plus chères de Paris

» Ibrahimovic, «c'est un phénomène»

SERVICE:

» Retrouvez les annonces à Paris et dans toute la France avec Explorimmo

SUIVEZ LE FIGARO IMMOBILIER SUR:

» Twitter: @LeFigaro_Immo

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le lundi 8 oct 2012 à 16:43

    Ben il pourrait envisager rapidement un Scellier ou attendre un peu et investir dans du Duflot ? pourquoi louer quand on peut acheter avec une petite mise de fond ?

  • M4709037 le lundi 8 oct 2012 à 16:39

    il doit se plaindre à Mme Duflot afin qu'elle empêche une flambée des prix.

  • g.farge le lundi 8 oct 2012 à 15:27

    Je peux lui trouver une coloc !

  • jlgatel le lundi 8 oct 2012 à 13:45

    J ai un studio a louer aux batignolles, 30m2, 1000€ , prix special pour milliardaires koweitis