Ibra : une dernière danse ?

le
0
Ibra : une dernière danse ?
Ibra : une dernière danse ?

Un grand joueur de petit match. On serait putassier à souhait, c'est ainsi que l'on qualifierait Zlatan Ibrahimovi? en Ligue des champions. Un mec qui plante des buts en phase de poules – quand ça ne sert à rien – et qui se rate souvent quand les matchs comptent, c'est-à-dire au printemps. Ce soir, à Stamford Bridge, le numéro 10 du PSG peut changer l'histoire. Son histoire.

Il faut en avoir, pour douter d'un mec qui vient de coller 94 caramels en 119 matchs avec le PSG depuis son arrivée en 2012. Pourtant, ils sont peu à miser sur un but de Zlatan Ibrahimovi? à Stamford Bridge, ce soir, en huitième de finale retour de Ligue des champions. Quand on papote avec des fans de Paris pour savoir qui fera la différence chez les Blues, on entend du Javier Pastore, du Cavani, du David Luiz et même du Lavezzi. Ibra ? Jamais. Le Suédois n'est pas connu pour briller dans les rencontres à élimination directe. Incroyable pour un mec qui pèse 43 buts en Ligue des champions (en 107 matchs). Seulement voilà, sur les 43 buts, seulement 7 ont été inscrits quand les matchs comptaient pour de vrai (Ibra a disputé 34 rencontres à élimination directe en C1). Pis, il aura fallu attendre six saisons de LDC pour voir son nez se la raconter après un but dans un match à élimination directe. C'était le 23 février 2010 face à Stuttgart, avec la liquette du Barça sur le dos (1-1).

Avant ce but, l'actuel numéro 10 du PSG avait passé dix-sept matchs à chercher la faille comme un vulgaire amateur. Dix-sept matchs disputés avec l'Ajax, la Juventus et l'Inter Milan sans que l'ogive ne trouve la cible. Cela semble presque irréel tant l'homme marche sur l'eau depuis qu'il a rejoint Paname. Dans la capitale, Zlatan a joué 21 matchs de C1 pour 15 buts et 7 passes. Des stats de seigneur qui ne l'aident pourtant pas à faire de lui un crack quand le printemps européen pointe son blase. On doute de lui. Encore. Toujours. Mais au sein du vestiaire, on a envie de croire en son Cyrano. Sur les ondes de RMC, Yohan Cabaye a clamé haut et fort que leur attaquant numéro 1 était dans le coup malgré tout : "Ibra a eu les occasions pour marquer au match aller, mais il n'a pas réussi malheureusement. Là, il va être très motivé. Ça va être un grand match, et les grands joueurs sont toujours là dans les grands matchs. J'espère qu'Ibra sera la clé et qu'il va pouvoir nous qualifier."
Un buteur de championnat
Au vrai, à bientôt 34 ans, c'est sans doute la dernière fois que Zlatan Ibrahimovi? aura la possibilité de faire basculer une double rencontre européenne de son côté. Aussi génial et talentueux qu'il puisse être, Ibra n'a jamais joué une finale de C1. Son CV comporte, au mieux, une demi-finale disputée avec le Barça en 2010. C'est mince pour un mec aussi talentueux. Mais voilà,...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant