Ibra envoie la Suède à l'Euro

le
0
Ibra envoie la Suède à l'Euro
Ibra envoie la Suède à l'Euro

Zlatan n'assume jamais son statut dans un grand match ? Tu parles ! Grâce à un doublé de son géant, la Suède accroche le nul au Danemark (2-2) et se qualifie pour l'Euro. Le Z ne pouvait pas manquer ça.

Danemark 1-2 Suède

Buts : Poulsen (81e) et Vestergaard (91e) pour le Danemark / Ibrahimovic (19e, 76e) pour la Suède

Zlatan Ibrahimovic sera bien à l'Euro. Oui d'abord Zlatan, car il faut bien reconnaître que la Suède devra pour beaucoup sa présence en France au Parisien. Ce mardi soir c'est encore lui qui a ouvert la marque dès la 19ème minute à la conclusion d'une jolie combinaison sur corner. Puis qui a définitivement validé la qualification de la Suède en signant son doublé sur un coup franc parfait à la 76ème. Ses dixième et onzième buts en qualification. Les Danois feront ensuite preuve d'un bel orgueil pour inscrire deux buts par Poulsen et Vestergaard mais ce sera déjà bien trop tard. Tandis que la France essaie tant bien que mal de reprendre le cours normal de sa vie, la Suède continue de vivre au même rythme : celui de Zlatan évidemment.

Zlatan assume son statut, première édition


Après sa défaite 2-1 à Stockholm samedi soir, le Danemark attaque logiquement très fort la rencontre. La volonté est claire : mettre d'entrée la tête de la Suède sous l'eau. L'effort manque d'ailleurs de payer très vite. Sur une déviation en pivot de Poulsen, Kallstrom parvient en effet miraculeusement à enlever le ballon en l'envoyant sur la barre, puis Delaney reprend au dessus (8'). La Suède a eu très chaud et continue à être sous grosse pression lors des minutes suivantes. Jusqu'à un corner obtenu par Forsberg. Kallstrom le tire au sol un peu en retrait, Ibrahimovic a décroché et surprend totalement la défense danoise. Grâce à son géant, la Suède prend l'avantage totalement contre le cours du jeu (19ème, 0-1).

Le Danemark doit désormais marquer deux fois pour arracher la prolongation et a beaucoup de mal à réagir. Ibra a même une énorme occasion de doubler la mise, mais Schmeichel fils réalise une superbe sortie (27'). Isaksson répond, lui, présent sur un bon coup franc d'Eriksen (31'). Mais le Danemark n'y est plus vraiment et Agger passe même à deux doigts de marquer…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant