Ibra à 100 à l'heure

le
0

122 matchs, 99 buts. Qu'on le veuille ou non, Zlatan Ibrahimovi? aura marqué l'histoire du PSG. Face à l'OM, le Suédois peut planter son centième but pour le club de la capitale moins de trois ans après son arrivée, rejoignant ainsi Dominique Rocheteau dans le livre des records. Actuellement, Ibra n'est qu'à dix buts du record de Pauleta. Rien d'insurmontable pour un mec qui vient d'en planter cinq en deux matchs.

Une chose est sûre, c'est au PSG que Zlatan Ibrahimovi? aura fait le plus trembler les ficelles dans sa carrière. En moins d'un an, le numéro 10 parisien aura dépassé Safet Suši? (96 buts), François M'Pelé (97) et Mustapha Dahleb (98), trois figures du club. Sauf que le Suédois avance à une moyenne gargantuesque de 0,8 but par match depuis qu'il a ramené son long nez dans la capitale. Cette saison, alors qu'il a été sur le flanc pendant deux mois et très maladroit pendant la plupart du temps, Ibra affiche 23 buts en 30 matchs toutes compétitions confondues. Sans surprise, c'est l'attaquant numéro 1 de Paname. Bien entendu, le Suédois prend de la place. Il gueule, râle, insulte, invective, harangue et parfois dérape. D'ailleurs, il passera devant la commission de discipline la semaine prochaine pour sa sortie verbale de Bordeaux.

Et comme c'est Ibra, l'addition sera salée. En attendant, Ibrahimovi? va se focaliser sur un objectif clair et précis : gagner au Vélodrome avec un but au passage. Car l'ancien de l'Ajax est du genre à connaître ses statistiques par cœur. On parle d'un mec de 33 ans qui réclame le ballon de son triplé à l'arbitre du match face à Lorient. Un gamin dans un corps de catcheur. Donc Zlatan sait parfaitement qu'il en est à 99 pions sous la liquette parisienne. Entre son premier face à Lorient, en août 2012, et le dernier face à... Lorient il y a dix jours, Ibrahimovi? a fait trembler les ficelles 97 fois. Il y a eu des bijoux : l'aile de pigeon de Bastia, la fusée d'Anderlecht, le missile de Leverkusen, le kung-fu de Caen, mais il y a surtout eu trois buts au Vélodrome. Un doublé en 2012 (deux caresses) et un penalty victorieux l'an dernier. C'est simple, Ibra marque toujours à Marseille. Jamais deux sans trois ? Et pourquoi pas. Surtout pour atteindre un chiffre rond.
Le record de Pauleta et puis quoi ?
100 buts dans un club, ce n'est pas rien. À l'heure où les débats s'organisent pour savoir si le Suédois est le plus grand joueur de l'histoire du PSG, une chose semble de plus en plus logique. À bientôt 34 ans (en octobre), Ibra n'est pas immortel. Au PSG, les deux meilleurs matchs de la saison ont d'ailleurs été réalisés sans lui : Barcelone et Chelsea. Blessé face aux Catalans, le Z n'a joué qu'une demi-heure à Stamford Bridge au retour à la suite d'un carton rouge. Hasard ou pas, le PSG a été énorme sans lui. Comme décomplexé. Et...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant