IBM s'associe avec VMWare pour se renforcer dans le "cloud"

le
0
    SAN FRANCISCO, 22 février (Reuters) - IBM  IBM.N  a étendu 
son partenariat avec VMWare  VMW.N , l'une des nombreuses 
initiatives que le géant américain devait annoncer ce lundi, 
afin de renforcer sa position sur le segment en pleine 
croissance de l'informatique dématérialisée ("cloud").  
    L'accord permettra aux entreprises qui utilisent les 
produits de virtualisation de VMWare de les déployer et de les 
gérer plus facilement et plus rapidement dans les centres de 
données d'IBM. L'idée est de rendre les services d'IBM plus 
attractifs pour les clients de VMWare.  
    La virtualisation permet à un serveur de faire fonctionner 
plusieurs systèmes d'exploitation. Elle est au coeur des 
technologies du cloud, qui permettent en principe aux 
entreprises de faire fonctionner des logiciels à distance, via 
internet, de manière plus efficace et à moindre coût.      
    "Si vous n'adoptez pas ces nouvelles technologies, vous ne 
pourrez pas survivre", estime Jim Comfort, directeur technique 
chez IBM pour le cloud, faisant référence aux technologies 
dématérialisées du géant américain. "Elles sont en train de 
transformer tous les secteurs."  
    IBM entend également simplifier le travail des développeurs 
qui utilisent ses outils pour créer des applications en Swift, 
le nouveau langage de programmation mis au point par Apple 
 AAPL.O .  
    Pour cela, "Big Blue" mise sur des applications dans le 
cloud et va mettre à jour ses outils et ses produits de 
développement. 
    WebSphere, la plate-forme applicative d'IBM qui permet aux 
développeurs de mettre en ligne leurs applications, devrait 
fonctionner ainsi plus facilement avec des services dans le 
cloud.  
    La plate-forme de développement Bluemix d'IBM fonctionnera 
aussi de concert avec GitHub, un service collaboratif web 
d'hébergement et de gestion de développement de logiciels. 
    Le concurrent de Bluemix, Pivotal Cloud Foundry, a annoncé 
la semaine dernière une alliance avec Cisco Systems  CSCO.O  
pour vendre conjointement leurs produits.  
    Avec la baisse du chiffre d'affaires global d'IBM, le géant 
américain de l'informatique cherche de nouveaux relais de 
croissance, notamment dans le cloud, via des acquisitions.  
    La semaine dernière, IBM a annoncé le rachat de Truven 
Health, un spécialiste des données et des analyses médicales, 
pour 2,6 milliards de dollars (2,35 milliards d'euros). 
  
    En 2015, le chiffre d'affaires d'IBM issu du cloud a atteint 
10,2 milliards de dollars, à comparer avec un chiffre d'affaires 
global de 81,74 milliards de dollars. 
 
 (Sarah McBride; Claude Chendjou pour le service français, édité 
par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant