IBM manque le consensus, le titre recule

le
0
LE YEN PÈSE SUR LE 1ER TRIMESTRE D?IBM, QUI RATE LE CONSENSUS
LE YEN PÈSE SUR LE 1ER TRIMESTRE D?IBM, QUI RATE LE CONSENSUS

NEW YORK (Reuters) - IBM, le numéro mondial des services de haute technologie, a annoncé jeudi des bénéfices en hausse au titre du premier trimestre mais inférieurs aux attentes, en raison de la dépréciation du yen et de retards dans la signature de contrats.

Le bénéfice trimestriel non GAAP d'International Business Machines a progressé de 3% à 3,4 milliards de dollars, soit 3,00 dollars par action, alors que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S était de 3,05 dollars pour le bénéfice par action (BPA).

La dépréciation du yen depuis la mi-janvier a réduit le BPA de sept cents, a indiqué un porte-parole.

Le chiffre d'affaires a baissé de 5% à 23,4 milliards de dollars, à comparer à un consensus à 24,6 milliards. Ajusté des taux de change, la diminution du chiffre d'affaires est de 3%.

La marge opérationnelle est ressortie à 46,7%, en hausse d'un point.

En plus de l'impact du yen, un certain nombre de contrats n'ont pas été finalisés à la fin du deuxième trimestre et ont été reportés au trimestre en cours, a fait savoir le groupe.

"On a eu de solides performances en janvier, mais vers la fin du trimestre des contrats très lucratifs de logiciels et de systèmes E n'ont pas été signés à temps", a déclaré Mark Loughridge, le directeur financier.

"Cela a eu un impact sur la clôture des comptes du premier trimestre, mais c'est autant de gagné pour le deuxième trimestre qui a de ce fait bien débuté".

Pour Brian Marshall, analyste chez ISI, les résultats des trois premiers mois de l'année sont "clairement décevants".

"C'est la première fois depuis de nombreuses années qu'un BPA trimestriel n'affiche pas une croissance à deux chiffres sur un an", s'étonne-t-il.

Pour le deuxième trimestre, Mark Loughridge a dit prévoir une croissance du BPA "similaire à celle du premier", avant une amélioration au deuxième semestre. "On peut s'attendre à ce la croissance s'améliore au T3 et encore au T4 pour atteindre un niveau à deux chiffres", a-t-il dit en rendant compte des résultats.

Dans son communiqué, le groupe d'Armonk (New York) réitère sa prévision d'un BPA 2013 d'au moins 16,70 dollars, alors que le consensus est actuellement de 16,77.

Dans les transactions après-Bourse, l'action IBM est sanctionnée par un recul de 3,4%. Elle avait clôturé auparavant à 207,15 dollars, en repli de 1,2% sur la séance.

Nicola Leske, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant