IBM bat le consensus, l'essor du "cloud" commence à payer

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    18 juillet (Reuters) - IBM  IBM.N  a publié lundi un chiffre 
d'affaires trimestriel en baisse mais supérieur aux attentes des 
analystes financiers, le développement d'activités à forte 
croissance comme les services informatiques dématérialisés 
("cloud") commençant à porter ses fruits. 
    Le chiffre d'affaires de la branche dite des "impératifs 
stratégiques", qui incluent le "cloud" et le mobile, l'analyse 
de données, les logiciels "sociaux" et la sécurité, a ainsi 
progressé de 12% au deuxième trimestre. 
    Les revenus tirés du "cloud" ont quant à eux augmenté de 30% 
après un bond de 34% sur le trimestre précédent.  
    Au total, le chiffre d'affaires du groupe américain accuse 
toutefois une baisse de 2,8% à 20,24 milliards de  dollars par 
rapport au deuxième trimestre 2015. 
    Ce recul, le 17e consécutif pour IBM, n'est pourtant pas 
aussi marqué qu'anticipé puisque les analystes prévoyaient en 
moyenne un chiffre d'affaires de 20,02 milliards selon Thomson 
Reuters I/B/E/S. 
    Le bénéfice net a lui aussi reculé, à 2,50 milliards de 
dollars, soit 2,61 dollars par action, contre 3,45 milliards 
(3,50 dollars/action) un an plus tôt. 
    Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort 
à 2,95 dollars, dépassant lui aussi le consensus, qui le donnait 
à 2,89 dollars. 
    L'action IBM gagnait 2,8% à 164,28 dollars dans les 
transactions hors séance après la publication des résultats. Le 
titre avait fini la séance pratiquement inchangé à 159,86 
dollars. 
     
 
 (Narottam Medhora et Anya George Tharakan à Bangalore; Marc 
Angrand pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant