Iberia supprime près d'un quart de ses effectifs

le
0
La compagnie espagnole «lutte pour sa survie». Les syndicats dénoncent un démantèlement par British Airways.

4500 emplois sont en jeu, soit 22,5 % des 20.000 salariés d'Iberia. Le plan social annoncé vendredi par la compagnie aérienne pourrait être l'un des plus conséquents de l'histoire espagnole. Pour la direction, il s'agit d'un plan de la dernière chance pour sauver une compagnie aérienne menacée par la faillite. Les syndicats dénoncent pour leur part un démantèlement d'Iberia organisé par British Airways, le poids lourd du groupe International Airlines Group (IAG), formé en 2010 par le rapprochement des deux compagnies.

Le fait est qu'Iberia perd de l'argent. Dernièrement, «1,7 million d'euros par jour», selon son directeur général, Rafael Sánchez-Lozano. Entre janvier et septembre 2012, Iberia a enregistré un déficit de 263 millions d'euros, alors que, sur la même période, British Airways engrangeait 286 millions d'euros de bénéfices. L'espagnol ap...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant