Iberdrola vend ses parcs éoliens terrestres français

le
0
Le géant des énergies renouvelables cède ses actifs pour 350 millions d'euros afin de se désendetter.

Pour l'espagnol Iberdrola, les projets semblent avoir plus de valeur que les actifs en exploitation. L'énergéticien vient ainsi d'annoncer la vente de ses parcs éoliens terrestres en France, alors qu'il conserve ses projets en développement tant dans l'éolien terrestre que maritime.

Dans un communiqué aux autorités boursières espagnoles, Iberdrola précise être parvenu à un accord pour vendre 100% de sa filiale française à un consortium formé à 20% du français EDF Énergies nouvelles, à 40% de l'américain General Electric et à 40% de l'allemand MEAG, coentreprise réunissant les assureurs Munich Re et Ergo. La vente se fait pour 350 millions d'euros, plus 50 millions d'euros de paiement additionnel si l'entité cédée atteint un certain niveau de performance dans le futur.

Maintien dans l'éolien marin

La cession porte sur 32 parcs ­oliens en fon...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant