Iavlinski écarté de la présidentielle russe

le
0
Une candidature de Grigory Iavlinski aurait pu priver Vladimir Poutine d'une victoire au premier tour.

Opposant à Vladimir Poutine, Grigory Iavlinski est écarté de la compétition électorale. Ainsi en a décidé la Commission électorale russe, cette même institution accusée d'avoir organisé et couvert les falsifications du scrutin parlementaire du 4 décembre. Officiellement, cette figure de l'opposition libérale, président du parti Iabloko (la pomme), n'a pas recueilli les deux millions de signatures valides, nécessaires à son enregistrement: au moins 24 % d'entre elles sont jugées irrecevables.

«Un tel taux justifie un refus d'enregistrement, c'est de la mathématique pure et objective», expliquent les dirigeants de la Commission électorale. Cette décision a été aussitôt dénoncée, et qualifiée de «politique» par les opposants au Kremlin. Faute d'avoir obtenu leur propre enregistrement, certains organisateurs des mouvements anti-poutiniens, qui prévoient une nouvelle manifestation le 4 février, étaient tentés de soutenir la candidature de Grigory Iavlinsk

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant