Ian Mahinmi : " On a décidé de stopper l'aventure "

le
0
Ian Mahinmi : " On a décidé de stopper l'aventure "
Ian Mahinmi : " On a décidé de stopper l'aventure "
Forfait de dernière minute avant la Coupe du monde de basket en Espagne, Ian Mahinmi a évoqué la raison de son absence : une " instabilité " à l'épaule gauche. Après avoir été absent pendant quatre ans de l'équipe de France, le pivot manque, à son grand désarroi, son retour en Bleu.

Ian Mahinmi, pourquoi devez-vous renoncer à la Coupe du monde ?
Je ne peux pas encore vraiment rentrer dans les détails. Mais j'ai une instabilité à l'épaule, qui s'est prononcée lors des deux dernières journées d'entraînement et plus particulièrement mercredi. A la suite des examens, qui n'ont pas été bons, on a décidé de stopper l'aventure.

Est-ce que le fait que votre franchise, Indiana, ait surveillé votre blessure, a accéléré votre forfait ?
Premièrement, c'est la blessure en elle-même. J'ai une épaule qui est vraiment instable, elle se déboite, elle se remboîte, etc.  C'est vrai que les risques sont assez élevés. Dans un premier temps, pour ma santé à moi, les docteurs m'ont arrêté. Et dans un deuxième temps, vis-à-vis de ma franchise, ils sont en droit de demander une étude un peu plus poussée pour savoir exactement la nature de ma blessure et la manière de me soigner.

Votre blessure a-t-elle des précédents ?
Oui, la blessure a été contractée juste avant les play-offs (qui ont débuté à la mi-avril, ndlr) avec Indiana, même si ça ne m'a pas empêché de les disputer. Je n'ai pas raté un entraînement ou un match à cause de cette blessure avec ma franchise.

« Je me suis mis au service de l'équipe »

Votre absence est estimée à combien de mois ?
Aucune idée. Je ne peux pas trop donner d'informations sur mon temps d'arrêt. Ce que je sais, c'est que je vais rentrer à Indiana, passer des tests poussés, et selon les résultats, j'en saurai un peu plus. Mais mon souhait est de rester, au moins, pour le premier match de l'équipe de France (face au Brésil, ce samedi).  Et éventuellement, rentrer dans la foulée ou dimanche aux Etats-Unis.

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez appris votre forfait ?
Je ne peux pas vraiment le dire parce que ça ne serait pas politiquement correct. Mais c'est quelque chose qui m'a blessé, ce n'est pas une situation évidente. Je suis arrivé par la petite porte, je me suis mis au service de l'équipe. L'objectif, c'était vraiment d'aider le groupe pour cette Coupe du monde vis-à-vis des blessures de certains et des non-venues d'autres joueurs. Ça n'a pas été facile pour moi d'avaler, à un jour du début de la compétition, de ne pas jouer le Mondial. Ce sont des choses qui arrivent dans la vie d'un athlète de haut niveau.

Qu'allez-vous retenir de votre retour en équipe de France ?
Je ne retiens que du positif. La sélection, ça m'avait manqué. L'entraînement, le basket européen, c'est quelque chose que je n'avais pas vécu depuis plusieurs années (4 ans, ndlr). Ça m'a redonné goût et envie de vivre à nouveau ce genre d'aventure à l'avenir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant