IAM : " Un pincement au coeur " pour Hinault

le
0
IAM : " Un pincement au coeur " pour Hinault
IAM : " Un pincement au coeur " pour Hinault
A 40 ans et huit mois, Sébastien Hinault a mis un terme à sa carrière dimanche à l'occasion de Paris-Tours. Le Breton de l'équipe IAM a évidemment ressenti un peu d'émotion.

Professionnel depuis 1997, Sébastien Hinault a mis un terme à sa carrière dimanche, à l'occasion de Paris-Tours. Le Breton de 40 ans et huit mois a ressenti de l'émotion, mais assure ne pas être triste. « J'ai eu un grand pincement au c½ur à Amboise, mes supporters m'avaient fait la surprise de venir. C'est là que je me suis rendu compte que c'était fini. Je pense que j'ai fait une belle carrière. Je n'ai pas à être triste, c'est mon choix. Juste un peu de nostalgie. C'est un métier que j'ai aimé passionnément. Aujourd'hui ? Ça glissait beaucoup. J'ai été pris dans une chute à 16 kilomètres de l'arrivée, je suis rentré seulement dans la dernière bosse. Je n'ai pas pu aider Vicente (Reynes) à rentrer sur l'échappée. C'était un peu décousu à cause de la route mouillée », a-t-il réagi, selon des propos relayés par l'AFP.

Equipier idéal, Hinault n'aura connu que quatre équipes dans sa carrière : Gan (1997-98), Crédit Agricole (1998-2008), AG2R-La Mondiale (2009-12) et IAM (2013-14). A son palmarès figure notamment une victoire d'étape sur la Vuelta 2008.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant