IAG: des ambitions réduites après le 'Brexit'.

le
0

(CercleFinance.com) - Le 'Brexit' pourrait avoir des conséquences durables pour le secteur aérien. Il pose en effet la question de l'avenir de Grande-Bretagne dans le marché unique du transport aérien européen. Si à ce stade easyJet fait preuve d'optimisme, IAG est moins confiant.

Le groupe propriétaire des compagnies British Airways, mais aussi Iberia, Vueling (Espagne) et Aer Lingus (Irlande) anticipe certes des turbulences temporaires, mais il ne prévoit plus une hausse annuelle de son bénéfice opérationnel comparable à celle enregistrée en 2015.

Celui-ci avait il est vrai bondi d'un milliard d'euros pour s'établir à 2,335 milliards, alors que le bénéfice net avait crû de 52% à environ 1,5 milliard.

Pour autant, IAG ne s'attend pas à ce que le vote pour la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (UE) ait un impact concret à long terme sur ses activités.

Insuffisant pour empêcher le décrochage du titre, qui sous-performe très nettement le Footsie 100 et plonge de 25,5% peu avant 16h...


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant