IAAF : Sebastian Coe président

le
0
IAAF : Sebastian Coe président
IAAF : Sebastian Coe président

L'ancien double champion olympique du 1500m, le Britannique Sebastian Coe (58 ans) a été élu président de la Fédération internationale mercredi à Pékin (Chine).

Une nouvelle victoire pour Lord Coe ! Mercredi, à quelques jours du début des Championnats du monde 2015, le Britannique est monté sur le trône de la Fédération internationale d’athlétisme, lors du Congrès de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF) à Pékin, théâtre des Mondiaux à partir de samedi.

Par 115 voix contre 92, l’ancien double champion olympique du 1500m et double vice-champion olympique du 800m (en 1980 à Moscou puis en 1984 à Los Angeles) a « battu » l’ancien tsar de la perche mondiale, l’Ukrainien Sergueï Bubka (51 ans). L’ancien recordman du monde du 800m et du 1500m, élu pour quatre ans, succède ainsi au Sénégalais Lamine Diack (82 ans) qui aura passé près de 16 ans à la tête de l’IAAF.

Amsalem rate la vice-présidence… pour trois voix

Président du comité d’organisation des JO de Londres 2012, Lord Sebastian Coe arrive à la tête d’une Fédération internationale secouée par de nouvelles et nombreuses affaires de dopage. Le natif de Chiswick, un quartier de Londres, devra apporter des solutions et des réponses. « Chers amis, il n'y pas de tâche dans ma vie à laquelle j'ai été aussi bien préparé, a-t-il expliqué avant le vote. Si vous placez votre confiance en moi, je ne vous décevrai pas. »

Bubka se console en décrochant un poste de vice-président en compagnie du Quatarien Dahlan Al Hamad (président de la confédération d’Asie), du Camerounais Hamad Kalkala Malboum (président de la confédération d'Afrique) et du Cubain Alberto Juantorena (auteur du seul doublé olympique 400m-800m, en 1976 à Montréal). Le Français Bernard Amsalem, soutien de Coe et président de la FFA, a échoué de trois voix face à Juantorena (111 contre 108).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant