IAAF : Le CIO écarte Lamine Diack et appelle à des sanctions

le
0
IAAF : Le CIO écarte Lamine Diack et appelle à des sanctions
IAAF : Le CIO écarte Lamine Diack et appelle à des sanctions

Mis en cause dans une affaire de corruption, Lamine Diack a été suspendu par le Comité International Olympique. Le CIO a aussi exhorté l'IAAF à prendre les sanctions nécessaires contre les athlètes, entraîneurs et officiels concernés par cette affaire.

Le CIO entre dans la danse. Alors que le rapport indépendant de l’AMA sur le dopage institutionnalisé en Russie a causé un séisme sans précédent dans l’athlétisme mondial, le Comité International Olympique est sorti de sa réserve mardi dans un communiqué. Sur une proposition de son comité d’éthique, le Comité Exécutif du CIO a décidé de suspendre provisoirement Lamine Diack, qui en est membre honoraire. Dans ce même communiqué, le CIO assure avoir demandé à l’IAAF de prendre toutes les mesures nécessaires à l’encontre des personnes mêlées à cette affaire de corruption et de dopage.

De plus, le CIO s’est engagé à prendre les mesures et sanctions nécessaires pour retirer les médailles olympiques aux athlètes sanctionnés à l’avenir. Concernant les résultats des contrôles antidopage effectués dans le laboratoire de Sotchi lors des Jeux Olympiques d’hiver en 2014, le CIO a assuré n’avoir aucune raison de douter de la crédibilité des résultats mais, vu que les échantillons sont conservés durant dix ans, le CIO se réserve le droit de tester à nouveau ces échantillons si un doute devait subsister.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant