IAAF : Coe lance un appel

le
0

Alors que le Sénégal a refusé d'extrader l'un des fils de Lamine Diack, Sebastian Coe, le président de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a appelé tous les pays à coopérer avec la police française.

Est-ce un message à destination du Sénégal ? Lors d’une confrénece de presse ce vendredi à Doha, Sebastian Coe, le président de la Fédération internationale (IAAF), a appelé « chaque pays à coopérer avec la police française », qui enquête sur de présumées malversations. « Du moment où une enquête de police est diligentée contre nous, je dis très clairement à chacun à l'intérieur de mon organisation et du conseil que nous apporterons une totale coopération. J'encourage chaque pays, chaque Fédération, à coopérer pleinement avec la police française », a ajouté Coe, en faisant allusion au refus du Sénégal d'extrader l'un des fils de Lamine Diack, son prédécesseur à la tête de l'IAAF.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant