Hyundai ix35 115 ch, une entrée de gamme pas si économique

le
0
Cette modeste cavalerie, au regard du gabarit de l'engin, exige d'être fouettée lors des dépassements sur la route, et ne s'anime que dans les rotations élevées.

Rolls-Royce, jadis, ne délivrait pas la puissance de ses voitures. La firme britannique se contentait d'un méprisant «Suffisante !» lorsqu'on avait l'outrecuidance de lui poser la question. Cet adjectif convient pourtant, mais pour d'autres raisons, au beaucoup plus populaire Hyundai ix35 équipé d'un 1,7-litre diesel de 115 ch. Cette motorisation se révèle en effet suffisante pour mouvoir l'entrée de gamme du SUV compact coréen.

Suffisante, mais pas plus: les 115 chevaux sont surtout à leur aise sur autoroute, aux allures stabilisées. Cette modeste cavalerie, au regard du gabarit de l'engin, exige d'être fouettée lors des dépassements sur la route, et ne s'anime que dans les rotations élevées. Ne vous réjouissez pas trop vite: à 4000 tours/minute, la messe est dite. La mécanique manifeste sa désapprobation à être ainsi sollicitée en marmonnant comme celle d'un vieux taxi à qui on ne devrait plus la faire. Pour ne pas étouffer la puissance, le moteur tourne r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant