Hyundai i40 : break haut de gamme

le
0
Conçu en Allemagne spécialement pour l'Europe, ce grand véhicule possède de solides atouts. Mais une nombreuse concurrence l'attend en embuscade.

(Envoyé spécial à Larvik, Norvège)


Totalement issu du centre de recherche et de développement européen de Hyundai, à Rüsselsheim, en Allemagne, le break i40 aura fort à faire sur le Vieux Continent, qui sera son unique terrain de chasse. Les pointures locales, telles la Citroën C5, la Ford Mondeo, l'Opel Insignia, la Peugeot 508, la Renault Laguna et la Volkswagen Passat, auxquelles s'ajoutent les trois samouraïs Honda Accord, Mazda6 et Toyota Avensis, l'y attendent en embuscade.

Sur ce territoire déjà surencombré, sa mission relève donc de la conquête, d'autant plus que ce véhicule n'est pas spécialement bon marché. Hyundai espère pourtant vendre en Europe 60.000 unités dès 2012, avec une berline arrivant en appui dans un second temps en fin d'année. Ce chiffre lui assurerait une place sur le grand podium des cinq premières marques. En France, le constructeur compte diffuser environ 4 000 i40, (2 % du segment).

La firme coréenne n'a pas économisü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant