Hyundai espère monter en gamme avec une touche d'Hermès

le
0
HYUNDAI VEUT MONTER EN GAMME GRÂCE À HERMÈS
HYUNDAI VEUT MONTER EN GAMME GRÂCE À HERMÈS

SEOUL (Reuters) - Le sud-coréen Hyundai Motor espère se défaire de son image de constructeur de voitures peu onéreuses grâce à Hermès International, l'un des grands noms du luxe, à qui il a demandé de refaire l'intérieur de trois de modèles Equus, berline la plus chère de sa gamme.

Numéro cinq mondial du secteur automobile (en comptant les ventes de sa filiale Kia, Hyundai veut augmenter le prix de ses modèles afin de contrer l'offensive sur son marché domestique de marques bien établies dans le haut de gamme, telles que BMW, Daimler ou encore Audi (groupe Volkswagen.

Les voitures réaménagées par Hermès, le fabricant des sacs Birkin et des "carrés" de soie, seront exposées au salon automobile de Séoul jeudi mais ne seront pas mises en vente.

L'association avec le groupe français intervient deux ans après une tentative ratée de vendre des voitures estampillées Prada.

En 2011, Hyundai avait en effet demandé au groupe de luxe italien de l'aider à définir une édition limitée de sa berline Genesis en vue, déjà, de concurrencer BMW et Mercedes en Corée du Sud.

Mais le projet avait tourné court, le constructeur n'ayant écoulé qu'un tiers des 1.200 ventes espérées, un échec qui avait souligné l'ampleur de que la société elle-même qualifie de problème d'image.

Hyunjoo Jin, Benoît Van Overstraeten pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant