Hyperloop, le train supersonique

le
0

Avec sa vitesse théorique de plus de 1 100 km/h, le train supersonique Hyperloop pourrait révolutionner le transport longue distance. Plusieurs projets sont déjà en phase de développement et si les tests en cours sont concluants, les trains Hyperloop pourraient devenir une réalité à l’horizon 2020.

Et si le train pouvait être plus rapide que l'avion ?
Et si le train pouvait être plus rapide que l'avion ?

Une rupture technologique

Le train supersonique Hyperloop est un concept révolutionnaire : des capsules circulent à l'intérieur de tubes grâce à l'énergie fournie par des champs magnétiques. Lancée dès 2013 sous l'impulsion de l'entrepreneur visionnaire Elon Musk – également à l'origine des projets Tesla et SpaceX – la technologie de l'Hyperloop pourrait révolutionner les transports en commun. Les passagers voyageraient à 1 100 km/h à bord de capsules sur coussin d'air. Le transport terrestre deviendrait plus rapide que l'avion ! Par exemple, les 550 kilomètres séparant les centres-villes de Los Angeles et de San Francisco en Californie seraient avalés en à peine 30 minutes.Le potentiel commercial est considérable dans les pays occidentaux, mais aussi dans des zones géographiques où la croissance démographique est plus rapide que celle des transports traditionnels. Le futur d'Hyperloop se jouera donc également en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. La construction d'un réseau de tubes Hyperloop pourrait s'avérer plus rapide que prévu, en raison d'un coût relativement bas, estimé à 11 millions d’euros par km, soit 2 à 3 fois moins cher que celui du TGV.

Plusieurs projets Hyperloop

Le projet est également révolutionnaire de par la méthode utilisée pour le déployer. Elon Musk a fait le choix de ne pas déposer de brevet et de privilégier le mode Open Source. Plusieurs consortiums à travers la planète travaillent en concurrence sur le développement de l'Hyperloop. De la Slovaquie au Nevada, en passant par le Canada, la Californie, et même la Russie récemment, chaque pays mène ses propres tests pour développer un train Hyperloop exploitable d'ici à 2020.
Aux Etats-Unis, une boucle de test a été construite début 2016 dans les environs de Las Vegas. Sur près de 800 mètres, des essais grandeur nature sont en cours. Un premier test mené le 11 mai 2016 a permis de propulser l'Hyperloop à 185 km/h sur quelques dizaines de mètres.
En Slovaquie, un projet est également en cours d'étude pour relier Bratislava à Budapest et à Vienne en moins de 10 minutes. Si l'horizon de 2020 est évoqué, le déploiement de l'Hyperloop en Slovaquie reste pour l'instant au stade du concept.

Trucs & Astuces

La SNCF veut participer à ce projet de train du futur. Pour un montant non communiqué, elle vient d'investir aux côtés de General Electric dans une levée de fonds de 80 millions de dollars d'Hyperloop One. Cet investissement s'accompagne de la signature de partenariats mondiaux entre la SNCF et Hyperloop One, avec notamment la mise à disposition du savoir-faire des ingénieurs français de Systra, filiale de la SNCF.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant