HYBRIGENICS : revenus 2011 en croissance de +45%

le
0

Hybrigenics : revenus 2011 en croissance de

+45% à 6,6 millions d’euros

Croissance des revenus de l’activité de services

de +17% à 4,1 millions d’euros

En 2011, Hybrigenics Pharma a signé un contrat majeur de recherche

pharmaceutique et élargi le champ de développement clinique de l’inécalcitol 

Paris, le 30 janvier 2012 – Hybrigenics (ALHYG), société biopharmaceutique cotée sur le marché Alternext (NYSE-Euronext) de Paris, focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives et spécialisée dans les interactions entre protéines, publie ce jour ses revenus et sa position de trésorerie pour l’exercice clos au         31 décembre 2011.

En M€

2011

2010

Croissance

Revenus Servicesa

4,14

3,54

+17%

Chiffre d’affaires Pharma

1,89

0,40

+373%

Autres revenusb

0,54

0,60

-10%

Total revenus d’exploitation Hybrigenics

6,57

4,54

+45%

Position de trésorerie (à la clôture de l’exercice)

2,70

2,39

+13%

    a dont contrats publics d’aide à la recherche ; b revenus générés par les sous-locataires

En 2011, le total des revenus d’Hybrigenics a enregistré une croissance de +45%, de 4,54 à 6,57 millions d’euros, principalement en raison du paiement initial déclenché par la signature d’une collaboration de recherche pharmaceutique avec Servier sur les enzymes de                                 de-ubiquitination en tant que cibles thérapeutiques. La valeur de ce contrat représente                 4 millions d’euros sur 3 ans. En complément, Hybrigenics pourrait recevoir des paiements de succès d’étapes pour un montant total de 9,5 millions d’euros pour chaque cible ayant fourni un médicament mis sur le marché. De plus, Hybrigenics est éligible à des redevances sur les ventes de tests diagnostiques « compagnons ».

En 2011, Hybrigenics Services, la filiale détenue à 100% par Hybrigenics et dédiée aux services scientifiques spécialisés dans les interactions entre protéines, a également contribué à la croissance des revenus par l’augmentation de +17% de son chiffre d’affaires et de ses subventions de recherche, qui sont passés de 3,54 à 4,14 millions d’euros de 2010 à 2011. Au cours des cinq dernières années, cette activité a connu une croissance ininterrompue et remarquablement stable de +14% par an en moyenne.

Les autres revenus, tirés des loyers et des services aux sous-locataires, sont en baisse de -10% à 0,54 contre 0,60 million d’euros en 2010. La position de trésorerie s’établit à 2,70 millions d’euros à fin 2011, en augmentation de +13% par rapport aux 2,39 millions d’euros de fin 2010.

Les résultats finaux de l’étude de Phase IIa de tolérance clinique de l’inécalcitol en traitement de première ligne du cancer de la prostate métastatique au stade résistant à la castration en association avec le Taxotere®, ont été présentés en juin 2011 au congrès annuel de la société américaine d’oncologie clinique.

La dose maximale tolérée (DMT) de l’inécalcitol par voie orale a été établie à 4 milligrammes par jour et 85% des patients présentant des taux mesurables d’antigène spécifique de la prostate (PSA, pour « prostate-specific antigen ») ont répondu à l’association des deux traitements.

Puis, Hybrigenics a lancé une étude de Phase II d’efficacité clinique de l’inécalcitol par voie orale à sa DMT dans le psoriasis modéré à sévère. Hybrigenics a reçu un financement partiel d’Oséo Innovation pour cette étude, sous la forme d’un prêt à taux zéro de 650 000 euros. Le recrutement des 60 patients prévus s’est déroulé rapidement en novembre et décembre 2011 et les résultats complets sont attendus pour le troisième trimestre 2012.

Enfin, Hybrigenics a identifié la leucémie lymphoïde chronique (LLC) comme troisième indication thérapeutique potentielle pour l’inécalcitol, après la publication mi-2011 d’une observation clinique intéressante impliquant des niveaux élevés d’expression des récepteurs de la vitamine D (Arlet et al., 2012, British Journal of Haematology, 156: 148-9; e-pub: 25 Aug 2011). Hybrigenics a récemment déposé auprès de la nouvelle Agence Nationale de Sécurité du Médicament une demande IMPD d’autorisation d’essai clinique de l’inécalcitol par voie orale dans la LLC. Une réponse favorable est attendue pour le mois de mars 2012.

« En 2011, les trois piliers de la stratégie d’Hybrigenics ont enregistré des avancées majeures : hausse de +17% des revenus de l’activité de services, signature d’un contrat de recherche avec Servier qui dope la croissance du total des revenus à +45%, et extension du champ de développement de l’inécalcitol dans deux aires thérapeutiques nouvelles, » commente Rémi Delansorne, Directeur général d’Hybrigenics.

A propos d’Hybrigenics (ISIN : FR0004153930, Mnémo : ALHYG)

Hybrigenics SA (www.hybrigenics.com) est une société biopharmaceutique cotée sur le marché Alternext (NYSE-Euronext) de Paris, qui focalise ses programmes internes de R&D sur des cibles et des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives, cancéreuses ou non-cancéreuses.

Le programme de développement clinique d'Hybrigenics repose sur l'inécalcitol, un agoniste des récepteurs de la vitamine D, dans le traitement de première ligne du cancer de la prostate hormono-réfractaire métastatique, en association avec le Taxotère®, chimiothérapie de référence dans cette indication. L’inécalcitol est aussi en développement pour le traitement par voie orale du psoriasis modéré à sévère.

Hybrigenics a un accord de collaboration de recherche avec Servier sur les enzymes de dé-ubiquitination et leurs inhibiteurs en oncologie, neurologie, psychiatrie, rhumatologie, ophtalmologie, diabète et maladies cardiovasculaires. Hybrigenics poursuit ses propres recherches en pointe dans le domaine des protéases spécifiques de l’ubiquitine dans d’autres aires thérapeutiques particulièrement pertinentes, comme l’inflammation et la virologie.

Hybrigenics Services SAS est une filiale à 100% d’Hybrigenics, leader mondial de la technologie double-hybride en levure (Y2H, pour « Yeast Two-Hybrid ») et des services associés pour identifier, valider et inhiber les interactions entre protéines. Hybrigenics offre aux chercheurs de tous les secteurs des sciences de la vie des prestations de très haute qualité grâce à sa plateforme Y2H à haut débit certifiée ISO 9001, à ses outils et bases de données bioinformatiques très élaborés, à sa chimiothèque et à sa plateforme de criblage chimique.

***

HYBRIGENICS est cotée sur Alternext de NYSE Euronext Paris

ISIN : FR0004153930 - Mnémo : ALHYG

Hybrigenics

Rémi Delansorne

Directeur Général

Tél. : +33 (0)1 58 10 38 00

investors@hybrigenics.com

NewCap.

Communication financière

Axelle Vuillermet / Pierre Laurent

Tél. : +33 (0)1 44 71 94 94

hybrigenics@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant