Hybrigenics : résultats annuels 2013 en forte progression

le
0

Pour recevoir toute l'information financière d'HYBRIGENICS en temps réel, faites-en la demande par mail à hybrigenics@newcap.fr. Votre inscription sera immédiate.

 
 

Hybrigenics : résultats annuels 2013 en forte progression

 

·         Progression des revenus d'exploitation de 24% à 6,1 M¤

·         Réduction de la perte d'exploitation  de 35% à 2,4 M¤

 

Paris, le 31 mars 2014 - Hybrigenics (ALHYG), groupe biopharmaceutique coté à Paris sur le marché Alternext d'Euronext, éligible au PEA-PME, focalisé dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives et spécialisé dans les services génomiques et d'interactions entre protéines, publie ce jour ses résultats consolidés pour l'exercice clos au 31 décembre 2013*.

 

Millions d'euros

2012

2013

Evolution

Chiffre d'affaires des services scientifiques

3,3

3,9

+18%

Chiffre d'affaires de collaboration de recherche 

0,75

1,1

+47%

Chiffre d'affaires total

4,1

5,0

+22%

Autres revenus d'exploitationa

0,8

1,1

+38%

Total des revenus d'exploitation

4,9

6,1

+24%

Total des charges d'exploitation

8,6

8,5

-1%

Perte d'exploitation

-3,7

-2,4

-35%

Revenu exceptionnelb

1,0

--

na

Perte nette 

-2,4

-1,8

-25%

Position de trésoreriec (à la clôture de l'exercice)

3,5

2,5

-29%

a subventions de recherche et revenus générés par les sous-locataires ; b revenu exceptionnel du Ministère du Redressement Productif ; c un total de 7,15 millions d'euros a été levé au premier trimestre 2014 ; na: non applicable.

* Les procédures d'audit sur les comptes consolidés ont été effectuées et le rapport de certification est en cours d'émission.

 

En 2013, le total des revenus d'exploitation d'Hybrigenics a progressé de 24% par rapport à 2012 pour atteindre 6,1 millions d'euros, porté par la croissance du chiffre d'affaires tant des services scientifiques que de la collaboration de recherche. Le chiffre d'affaires des services scientifiques a augmenté de 18%, à savoir 0,6 million d'euros de plus que les 3,3 millions de 2012. Les deux acquisitions réalisées en 2013, Dualsystems en juin et Imaxio Genomics en octobre, ont contribué à cette croissance. Le paiement de 0,33 million d'euros obtenu pour l'atteinte de la première étape préclinique du partenariat de découverte de médicaments avec Servier sur les inhibiteurs d'enzymes de dé-ubiquitination est à l'origine de l'augmentation de 47% du chiffre d'affaires de collaboration de recherche.

 

L'accroissement de 1,2 million d'euros du total des revenus d'exploitation a plus que compensé le caractère non-récurrent du revenu exceptionnel comptabilisé en 2012 (requalification par le Ministère du Redressement Productif d'une avance remboursable de 0,96 million d'euros en subvention).

 

Les charges d'exploitation ont légèrement diminué de 1% à 8,5 millions d'euros, malgré l'accroissement global des activités et les coûts induits par l'exécution des deux acquisitions. La stabilité des dépenses alliée à la hausse des revenus ont permis de réduire la perte d'exploitation de 35% à -2,4 millions d'euros et la perte nette de 25% à -1,8 millions d'euros pour l'ensemble de l'exercice 2013.

 

La position de trésorerie qui s'élevait à 2,5 millions d'euros au 31 décembre 2013 a été significativement renforcée par une levée de fonds de 6,1 millions d'euros en mars 2014, qui est venue s'ajouter au total de 1,05 million d'euros provenant de deux tirages sur fonds propres auprès du fonds américain Yorkville Global Advisors en janvier et en février 2014.

 

«En 2013, Hybrigenics a conclu avec succès deux opérations de croissance externe pour renforcer ses activités de services scientifiques. Ses efforts de Recherche & Développement ont abouti à des réalisations majeures : 1) le premier jalon de découverte de médicament a été atteint dans le cadre de sa collaboration de recherche avec Servier ; 2) l'inécalcitol a obtenu le statut de médicament orphelin en Europe  pour la leucémie lymphoïde chronique ; 3) l'étude clinique en cours de Phase II de l'inécalcitol dans cette maladie montre à ce jour un taux de réponse de 50% des patients basée sur l'accroissement du temps de doublement des lymphocytes. Tout ceci a été réalisé sans augmenter les dépenses et toutes les sources de revenus sont en progression : en conséquence, les pertes annuelles ont été réduites au niveau le plus faible depuis la création de la société. A cette performance opérationnelle solide sur l'ensemble de l'année 2013 a succédé une performance financière dès le premier trimestre 2014 avec un financement total de plus de 7 millions d'euros, donnant à Hybrigenics les moyens d'élargir le programme de développement clinique de l'inécalcitol dans le domaine des leucémies de l'adulte, » commente Rémi Delansorne, directeur général d'Hybrigenics.   

 

A propos d'Hybrigenics

Hybrigenics (www.hybrigenics.com) est un groupe biopharmaceutique coté (ALHYG) à Paris sur le marché Alternext d'Euronext et éligible au PEA-PME qui, d'une part, focalise ses programmes internes de R&D sur des cibles et des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives et, d'autre part, fournit des services scientifiques protéomiques et génomiques de haut de gamme.

Le programme de développement d'Hybrigenics repose sur l'inécalcitol, un agoniste des récepteurs de la vitamine D actif par voie orale. L'inécalcitol a déjà démontré son excellente tolérance et une forte présomption d'efficacité par voie orale dans le traitement de première ligne du cancer de la prostate hormono-réfractaire métastatique, en association avec le Taxotère®, chimiothérapie intraveineuse de référence dans cette indication. Une autre étude clinique de l'inécalcitol est actuellement en cours chez des
patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, indication thérapeutique pour laquelle l'inécalcitol a reçu le statut de médicament orphelin en Europe.

Hybrigenics a un accord de collaboration de recherche avec Servier sur les enzymes de dé-ubiquitination et leurs inhibiteurs en oncologie, neurologie, psychiatrie, rhumatologie, ophtalmologie, diabète et maladies cardiovasculaires. Hybrigenics poursuit également ses propres recherches en pointe dans le domaine des protéases spécifiques de l'ubiquitine dans d'autres aires thérapeutiques particulièrement pertinentes, comme l'inflammation et la virologie.
Dans le domaine des services scientifiques,
Hybrigenics Services (www.hybrigenics-services.com) est le leader mondial de la technologie double-hybride en levure (Y2H, pour « Yeast Two-Hybrid ») et des services associés pour identifier, valider et inhiber les interactions entre protéines. Hybrigenics Services offre aux chercheurs de tous les secteurs des sciences de la vie des prestations de très haute qualité grâce à sa plateforme Y2H à haut débit certifiée ISO 9001. Hybrigenics fournit également des prestations de services génomiques de pointe spécialisés dans les puces à ADN, l'enrichissement de séquences ADN ou ARN et dans le séquençage de nouvelle génération.

Hybrigenics Corporation, basée à Cambridge, Massachusetts, USA, est la filiale américaine d'Hybrigenics.


***
 

HYBRIGENICS est cotée sur le marché Alternext d'Euronext Paris

ISIN : FR0004153930

Mnémo : ALHYG

Hybrigenics

Rémi Delansorne

Directeur Général

Tél. : +33 (0)1 58 10 38 00

investors@hybrigenics.com 
 

NewCap.

Communication financière

Julien Perez / Pierre Laurent

Tél. : +33 (0)1 44 71 94 94

hybrigenics@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant