Hussam, «nettoyeur» de kadhafistes à Tunis

le
0
REPORTAGE - Ce Libyen s'est reconverti en chasseur d'ex-loyalistes installés sur le territoire tunisien.

Tunis

Deux véhicules garés sous ses fenêtres affichent des plaques d'immatriculation de la Djamahiriyya, la Libye de Kadhafi. Signe souvent peu trompeur, d'une nostalgie de l'ancien régime. Nous sommes dans un quartier moderne de la banlieue de Tunis pour retrouver un homme dont nous ne devrons donner qu'un faux prénom, Hussam, un âge, 32 ans, et rester vague sur sa région d'origine, le Djebel Nefousa, dans l'ouest de la Libye. «Ce que je fais est risqué, je dois rester prudent.» «Nettoyeur», c'est ainsi qu'il se qualifie. «Nettoyeur» de pro-kadhafistes venus trouver refuge en Tunisie et qui profitent de l'aide allouée par la Libye aux blessés de la révolution et des combats qui se poursuivent dans certaines régions.

Pour sa sécurité, il a choisi une résidence protégée. Deux entrées qui ferment le soir, un portail avec barrière et code pour les voitures. «Quand je prends l'ascenseur, j'appuie sur les boutons 2 et 4 pour brouiller les pistes. Et si quelqu'un es

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant