Humilié par Cruyff, J.Olsson lui rend hommage

le
0

Victime en mondovision du dribble popularisé par Johan Cruyff, cette talonnade derrière la jambe d'appui, Jan Olsson est resté célèbre pour cette action. L'ancien défenseur suédois a rendu un bel hommage à son " bourreau ", décédé jeudi.

Johan Cruyff est décidément un homme à part dans l’histoire du football. Même les adversaires humiliés par le « Hollandais volant », décédé jeudi des suites d’un cancer des poumons, ne lui en tiennent pas rigueur. Jan Olsson (73 ans) est en un excellent exemple. Le défenseur suédois est celui qui a popularisé involontairement le dribble fétiche de Cruyff, cette talonnade derrière la jambe d’appui pour prendre à contre-pied son vis-à-vis. Il faut dire qu’il a eu la malchance de le subir en mondovision, en pleine Coupe du Monde 1974 où tous les projecteurs étaient braqués sur les Pays-Bas et leur football total. Mais Olsson n’en veut pas au natif d’Amsterdam, et ne lui a jamais voulu.

« A chaque fois qu’il touchait balle, je me disais : "S’il te plait, ne le refais pas" »

Avec ses partenaires, ils ont vite pris ce moment à la rigolade. « On s’est regardé avec mes coéquipiers après le match, ils ont commencé à rire et j’ai fait pareil, a confié Olsson au Guardian vendredi. J’ai ri à l’époque et j’en rigole encore. C’était très drôle. Il était un joueur de classe mondiale. J’ai fait de mon mieux, parce que ce n’est pas mon cas. Les joueurs de mon équipe, ils rigolaient tous parce qu’ils me connaissent. Nous avons ri ensemble dans le vestiaire, parce que tout le monde savait qui il était comme joueur. Que pouvions-nous faire d’autre ? » Celui qui a passé ses dix-huit ans de carrière de joueur en Suède (deux titres de champion avec Atvidabergs FF) espérait néanmoins devoir endurer une nouvelle humiliation. « A chaque fois qu’il touchait balle, je me disais : "S’il te plait, ne le refais pas". Je pense que je savais à l’époque que ça serait un moment qui resterait célèbre. »

« Tous les jours où je pense au football, je pense à Johan Cruyff »

La vidéo fait le tour des réseaux sociaux depuis 48 heures et Olsson ne peut y échapper. Et pourtant, il se demande encore comment Cruyff a réussi à le laisser sur place.  « Je ne comprends toujours pas. Quand je vois la vidéo maintenant, je pense à chaque fois que je vais récupérer la balle, mais il me surprend à chaque fois, souligne Olsson. J’ai tout aimé à propos de ce moment. » Un moment qui conserve une place très particulière dans sa vie. « Je n’ai pas de photos ou quoi que ce soit, je n’en veux pas. Je me souviens de tout ce match dans ma tête et dans mon coeur. J’ai la mémoire. C’est un moment dont je me rappelle tous les jours. Tous les jours où je pense au football, je pense à Johan Cruyff. » Encore plus depuis jeudi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant