Human Rights Watch s'inquiète du sort des sans-papiers en Arabie

le
0

LONDRES, 10 mai (Reuters) - L'organisation Human Rights Watch s'inquiète dans un rapport publié dimanche du traitement réservé aux immigrés sans papiers que les autorités saoudiennes ont entrepris d'expulser en 2013 dans le cadre d'un plan de lutte contre le chômage. Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne s'en sont eux aussi émus. Outre les expulsions, HRW parle de passages à tabac, de détention dans des conditions déplorables et de confiscation de biens. "Parmi les centaines de milliers de migrants expulsés d'Arabie saoudite au cours des dix-huit derniers mois, de nombreux migrants ont été renvoyés vers des lieux où leur sécurité est menacée", souligne Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord. "L'Arabie saoudite devrait traiter tous les migrants avec respect et décence, indépendamment de leur statut, et leur assurer une procédure juridique régulière, notamment le droit de contester leur expulsion", ajoute-t-elle. Sur les neuf millions de travailleurs immigrés présents dans le royaume, deux millions seraient sans papiers. (Kieran Guilbert, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant