Huitièmes de finale Coupe du monde 2014 - Allemagne-Algérie : débordements contenus à Lyon

le
1
Seuls quelques incidents ont été relevés lundi soir après le match Algérie-Allemagne qui s'est finalement soldé par l'élimination des Fennecs.
Seuls quelques incidents ont été relevés lundi soir après le match Algérie-Allemagne qui s'est finalement soldé par l'élimination des Fennecs.

À Lyon, après les débordements de la semaine dernière (5 interpellations, 34 voitures et 80 poubelles incendiées, des commissariats caillassés), l'après-match Algérie-Allemagne a été relativement maîtrisé. Il est vrai que la préfecture de police avait dépêché sur le terrain un service d'ordre très renforcé avec cinq cents hommes, un hélicoptère de la gendarmerie, qui a survolé l'agglomération pendant toute la nuit, et deux engins lanceurs d'eau prêts à intervenir pour repousser les éventuels mouvements de foule. Les grands axes de la ville et certains ponts avaient également été fermés à la circulation.

Dès l'annonce de la victoire des Bleus sur le Nigeria, la soirée a commencé par l'interpellation de quelque soixante militants d'extrême droite qui se sont rapidement heurtés aux forces de l'ordre. Après le match Allemagne-Algérie, les supporteurs de l'Algérie ont commencé à se retrouver comme la semaine dernière dans le quartier de la Guillotière pour tirer un feu d'artifice et organiser des rodéos. La foule a été empêchée de rejoindre la Presqu'île par le camion lanceur d'eau pendant que l'hélicoptère surveillait les déplacements de masse sur la rive gauche du Rhône.

Des débordements ont également été enregistrés en banlieue peu après 1 heure du matin. À Vénissieux, les pompiers intervenant sur des feux de poubelles ont été pris à partie et caillassés par des supporteurs de l'Algérie. Au final, la police a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le mardi 1 juil 2014 à 11:57

    C'est mignon des débordements. J'ai un autre mot : émeutes.