Huitième perte trimestrielle d'affilée pour MontePaschi

le
3
HUITIÈME PERTE TRIMESTRIELLE D'AFFILÉE POUR MONTEPASCHI
HUITIÈME PERTE TRIMESTRIELLE D'AFFILÉE POUR MONTEPASCHI

MILAN (Reuters) - Banca Monte dei Paschi a annoncé lundi une huitième perte trimestrielle d'affilée, de 174 millions d'euros sur la période janvier-mars 2014, les charges liées aux créances douteuses et irrécouvrables restant élevées en dépit des signes de reprise économique en Italie.

Un an auparavant, la troisième banque italienne par le réseau d'agences accusait une perte de 100 millions d'euros.

Les provisions pour pertes sur créances représentaient 477 millions d'euros, en baisse de 1,6%, a précisé la banque, en pleine restructuration comportant notamment une augmentation de capital de cinq milliards d'euros.

UniCredit, première banque d'Italie par les actifs, a annoncé ce même lundi un bénéfice supérieur au consensus au premier trimestre grâce à une baisse des pertes sur créances après un nettoyage de bilan énergique l'an passé.

Monte dei Paschi a accusé en outre une charge exceptionnelle de 143 millions d'euros au premier trimestre, liée à une augmentation du coût de remboursement d'une aide publique de 4,1 milliards d'euros reçue l'an passé.

La plus ancienne banque mondiale en activité a subi de plein fouet la crise de la dette de la zone euro, ainsi que les retombées d'un scandale relatif à des pertes liées à des dérivés.

(Silvia Aloisi, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2473957 le mardi 13 mai 2014 à 00:06

    Comment une banque fait faillite? Largent sur les compte est à ses clients, non? Dune manière ou dune autre... Ce sont des particuliers qui vont se faire spolier pour le comportement irresponsable de banquiers qui eux garderont tous les salaires supprimes et autres... Bon après si Julius bar déclarait faillite là ça serait une formidable nouvelle!

  • ALEXFUNF le lundi 12 mai 2014 à 23:33

    Cela ne l'a pas empêché de reprendre les locaux de l'Office du Tourisme de Grèce avenue de l'Opéra et d'en faire une très belle agence...

  • fred1903 le lundi 12 mai 2014 à 20:54

    ELLE NE SUBIT RIEN DU TOUT... ils ont voulu gagner TROP et TROP FACILEMENT et maintenant ca pleure. Vivement la faillite.