Huit supporters de Nancy en garde à vue après des violences

le
0
HUIT SUPPORTERS DE NANCY EN GARDE À VUE APRÈS DES VIOLENCES
HUIT SUPPORTERS DE NANCY EN GARDE À VUE APRÈS DES VIOLENCES

STRASBOURG (Reuters) - Huit supporters de l'AS Nancy Lorraine ont été placés en garde à vue mercredi dans le cadre de l'enquête sur les violences qui ont suivi la défaite de leur équipe, battue à domicile par Rennes le 9 novembre dernier, a-t-on appris auprès de la police.

Une cinquantaine d'entre eux avaient envahi les vestiaires en bousculant et frappant les stadiers du stade Marcel Picot, avant de s'en prendre aux joueurs de l'équipe lanterne rouge de la Ligue 1 de football.

"Tout était sous surveillance vidéo, ce qui nous a permis de savoir qui a fait quoi", a dit à Reuters le commissaire Denis Kotnik, directeur de la sûreté départementale.

Les suspects, âgés de 19 à 40 ans, ont pour la plupart reconnu les faits, a-t-il précisé.

Le parquet de Nancy devrait décider jeudi des suites à donner à ces gardes à vue.

Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant