Huit policiers tués dans des attaques au Tadjikistan

le
0

MOSCOU, 4 septembre (Reuters) - Huit policiers ont été tués vendredi au Tadjikistan dans deux attaques menées dans la capitale Douchanbé et dans la ville de Vahdat par des hommes armés fidèles à l'ancien vice-ministre de la Défense, a annoncé le ministère tadjik de l'Intérieur sur son site internet. L'ambassade des Etats-Unis dans la capitale tadjike a été fermée. Le ministère de l'Intérieur, qui a imputé ces opérations à un "groupe terroriste", a précisé que les hommes armés se sont heurtés aux forces de police et a estimé que ces incidents "pouvaient être précurseurs d'autres actes de violence". Selon le ministère, le groupe loyal au général Abdoulkhalim Mirzo Nazarzod, ancien vice-ministre de la Défense démis de ses fonctions pour crime par le président Imomali Rakhmon la semaine passée, s'est emparé d'armes et de munitions. Deux assaillants ont été tués, dont l'un était un agent des services de sécurité, et trois autres ont été blessés. Six personnes ont été arrêtées, a indiqué le ministère. Nazarzod était membre du Parti islamique du renouveau du Tadjikistan et un ancien milicien des forces de l'opposition incorporées dans l'armée régulière après un accord de paix conclu en 1997. (Gabriela Baczynska; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant