Huit personnes qui auraient servi dans un camp nazi identifiées

le
1
    BERLIN, 9 août (Reuters) - Le chef du Service allemand 
d'enquête sur les crimes nazis a annoncé mardi avoir identifié 
quatre hommes et quatre femmes soupçonnés d'avoir servis comme 
gardes, secrétaires et standardistes dans un camp de 
concentration en Pologne. 
    Les services judiciaires vont étudier si ces personnes 
peuvent être inculpées pour complicité d'assassinat, a précisé à 
l'agence de presse allemande DPA, Jens Rommel, qui dirige le 
Service central d'enquêtes sur les crimes nationaux-socialistes 
de Ludwigsburg, dans le Bade-Wurtemberg. 
    Les huit suspects ont travaillé au camp de concentration de 
Stutthoff près de ce qui est aujourd'hui la ville de Gdansk en 
Pologne, a déclaré Jens Rommel. 
 
 (Erik Kirschbaum; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 il y a 12 mois

    Bien. Très bien même. Pas d'âge pour être condamné. Les criminels doivent le savoir.