Huit otages dont un étranger libérés au Yémen

le
0

(Actualisé avec nationalité présumée de l'otage étranger) SANAA, 25 novembre (Reuters) - Les forces de sécurité yéménites ont libéré sept otages yéménites et un ressortissant étranger lors d'un raid qui a coûté la vie à sept ravisseurs, membres d'Al Qaïda, rapporte mardi l'agence de presse Saba, citant un communiqué du comité suprême de sécurité. Le texte ne précise ni la nationalité de l'otage étranger ni la date de l'opération. De source proche du gouvernement yéménite, on indique qu'il s'agit d'un instructeur de l'armée américaine qui travaillait à la base aérienne d'al Anad dans la province de Lahedj, située à une soixantaine de kilomètres au nord de la ville d'Aden. La mission de sauvetage a eu lieu près de la base, ajoute-t-on, mais le comité suprême de sécurité n'a pas confirmé cette information. L'ambassade des Etats-Unis à Sanaa n'a pas voulu faire de commentaire. Dans son communiqué, le comité suprême indique qu'un membre des forces de sécurité a été légèrement blessé. Les enlèvements sont assez courants au Yémen, qu'ils soient le fait d'islamistes visant des Occidentaux, de tribus cherchant à régler leurs querelles avec les autorités, ou d'opportunistes qui revendent leurs otages à d'autres groupes. Le Yémen sert de base à Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa). (Mohammed Ghobari; Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant