Huit mises en examen après le double crime d'Echirolles

le
2
HUIT MISES EN EXAMEN APRÈS LE DOUBLE CRIME D'ÉCHIROLLES
HUIT MISES EN EXAMEN APRÈS LE DOUBLE CRIME D'ÉCHIROLLES

LYON (Reuters) - Les huit suspects gardés à vue à Grenoble dans l'enquête sur le lynchage mortel de deux jeunes de 21 ans à Echirolles (Isère) ont été mis en examen pour assassinat dans la nuit de mercredi à jeudi, a-t-on appris auprès du procureur de la République.

Parmi les personnes mises en examen figure un mineur de 17 ans, a précisé à Reuters Jean-Yves Coquillat.

Elles ont toutes été placées sous mandat de dépôt.

Les deux fuyards soupçonnés d'avoir participé à la rixe, vendredi dernier, n'avaient toujours pas été interpellés jeudi matin.

Si la plupart des personnes mises en examen reconnaissent s'être trouvées sur les lieux vendredi soir, elles nient avoir porté des coups sur Sofiane et Kevin.

Leur présence sur les lieux, en possession d'armes, a toutefois été confirmée par des témoins ainsi que par les enregistrements de vidéosurveillance du quartier.

Les deux victimes ont été tuées de plusieurs coups de couteau. Une querelle d'adolescents devant un lycée, pour un regard de travers, serait à l'origine du drame.

Des jeunes venus de La Villeneuve, un quartier de Grenoble, armés de couteaux, de battes de base-ball, de manches de pioche, de marteaux et d'un pistolet à grenaille s'en étaient pris ensuite à Sofiane et Kevin, qui avaient protégé deux adolescents.

Les deux victimes n'avaient jamais eu de problème avec la police ni la justice.

Catherine Lagrange, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ANOSRA le jeudi 4 oct 2012 à 11:09

    Comme d'hab. si aucun n'avoue le meurtre, le fait d'être en bande les met à l'abri de condamnations lourdes!

  • jbellet le jeudi 4 oct 2012 à 10:14

    mette en examen c'est bien; faut il encore qu'ils soient condamnés ce qui est bien moins certain.