Huit gardes-frontières iraniens tués par des activistes pakistanais

le
0

BEYROUTH, 7 avril (Reuters) - Huit gardes-frontières iraniens ont été tués lundi dans la province du Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l'Iran, au cours d'une opération transfrontalière d'activistes venus du Pakistan, rapporte la presse iranienne. "Des terroristes armés sont entrés sur le sol iranien à partir du Pakistan et se sont heurtés aux gardes-frontières", a dit le gouverneur adjoint de la province cité par l'agence de presse Irna. La province, peuplée à majorité de sunnites, est en proie à des troubles liés au trafic de drogue et à la présence de groupes séparatistes. Cet incident intervient deux jours avant la visite du ministre iranien des Affaires étrangères Mohammed Javad Zarif au Pakistan. Un porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères a condamné cette attaque revendiquée par le groupe sunnite Djaïch al Adl déjà responsable d'attentats contre les forces de sécurité iraniennes. (Babak Dehghanpisheh; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant