Huit élèves violents en réinsertion renvoyés en Seine-Saint-Denis

le
0
Ces élèves issus de Seine-Saint-Denis ont été exclus de leur établissement de réinsertion scolaire à la suite d'incidents survenus quelques jours après leur arrivée dans une école près de Cherbourg. Il s'agit du deuxième incident de ce type en une semaine.

Nouvel incident dans un établissement de réinsertion scolaire (ERS). Les huit élèves d'un ERS installé à Portbail, près de Cherbourg, dans la Manche, ont été renvoyés dans leur département de Seine-Saint-Denis à la suite de violences survenus quelques jours après leur arrivée dans l'école.

Il s'agit du deuxième incident de ce type en moins d'une semaine dans ces internats pour élèves difficiles, dont la création avait été annoncée par Nicolas Sarkozy en mai dernier. Ces structures sont prévues pour accueillir pendant un an vingt à trente élèves âgés de 13 à 16 ans, déjà exclus une fois de leur établissement. Ces derniers doivent y recevoir un enseignement basé sur les «savoirs fondamentaux», mais aussi y découvrir des «métiers» et pratiquer un sport l'après-midi. Le chef de l'Etat avait appelé de ses v½ux l'instauration d'établissements «basés sur l'apprentissage de la règle, le respect de l'autorité et le goût de l'effort».

Arrivés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant