Huit Bulgares inculpés de propagande islamiste

le
0

SOFIA, 31 mars (Reuters) - Huit Bulgares ont été inculpés d'incitation à la guerre et de propagande islamiste, ont rapporté mardi des procureurs bulgares, alors que des enquêtes se poursuivent sur les milieux soupçonnés de sympathie envers l'Etat islamique (EI). Six hommes ont été appréhendés lors d'opérations de police dans trois villes du sud de la Bulgarie - Plovdiv, Pazardjik et Assenovgrad. Deux autres, toujours recherchés, ont été inculpés par défaut et des mandats d'arrêt européens ont été lancés contre eux, ajoutent les procureurs. En novembre, un imam bulgare et six autres personnes avaient été inculpés de soutien aux djihadistes du groupe EI, qui s'est emparé de vastes zones d'Irak et de Syrie l'an dernier. Cet imam, Ahmed Moussa, avait été condamné par le passé à une peine d'un an de prison pour propagation d'un islam radical. La Bulgarie soutient la coalition internationale, sous conduite américaine, qui mène des raids aériens contre l'EI, mais elle n'y prend pas une part active sur le plan militaire. Les musulmans représentent 12% des 7,3 millions de Bulgares et la majeure partie d'entre eux appartiennent à la communauté de souche turque. (Angel Krassimirov; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant