Huillard : «Nous accélérons hors de France»

le
0

INTERVIEW - Le PDG de Vinci est intéressé par des acquisitions d'aéroports où la croissance du trafic reste très forte.

Vinci avait prévenu que dans un environnement troublé ses marges se dégraderaient en 2013. En fait, le groupe a fait quasiment aussi bien en 2013, où les profits (plus d'1,9 milliard d'euros) représentent 4,9% des ventes, qu'en 2012 (5%). Du coup, même s'il anticipe seulement une stabilisation de son chiffre d'affaires en 2014, le PDG de Vinci, Xavier Huillard, aborde cette année plein de projets. Une partie des travaux liés au plan de relance sur les autoroutes françaises pourra débuter dès le début de 2015, estime-t-il notamment.

LE FIGARO.- Vinci n'est pas redevenu leader mondial du BTP en 2013. En faites-vous un objectif prioritaire?

Xavier HUILLARD . -Ce n'est pas notre préoccupation. Des groupes chinois d'État nous ont dépassés car ils profitent du boom des infrastructures chinoises. Ma...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant