Hugues Rialan (Robeco) : « Les marchés émergents se retourneront dans 2 à 3 ans »

le
0
Les marchés des émergents ne connaissent pas encore de bulle mais toutes les conditions sont réunies pour qu’elle apparaisse et éclate après les JO de Pékin.

Extrait du dialogue en direct avec Hugues Rialan, directeur de la gestion sous mandat de la Banque Robeco

Bulle émergente ? « Tous les éléments sont réunis pour qu'une bulle spéculative se développe sur les marchés des pays émergents » met en garde Hugues Rialan. La petite taille des places émergentes (8% de la capitalisation mondiale) risque de limiter la capacité d’absorption des liquidités mondiales abondantes attirées par les taux de croissance élevés de leurs économies. « La volatilité augmentera et lorsque tout le monde aura acheté des pays émergents comme les technologies en 2000, le marché se retournera... d’ici 2 à 3 ans a priori » prédit le spécialiste.

Fini de jouer. Avec la frénésie boursière en Chine, les craintes d’un krach voient le jour mais « les autorités chinoises feront tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter toute crise avant les Jeux Olympiques de 2008 et l'Exposition Universelle de 2010 » assure le gérant. Actuellement, l’objectif est la libéralisation des places chinoises afin que les valorisations des actifs convergent entre Shenzen, Shanghai, et Hong Kong. En outre, les autorités chinoises devraient desserrer progressivement le contrôle des changes, car « en pilotant simultanément la devise et les taux d'intérêt, les autorités sont en train de créer un environnement susceptible de générer des bulles » précise t-il.

Brésil : Le pays semble plus épargné de ces risques. « L’économie est relativement bien diversifiée. Il ne s'appuie pas uniquement sur l'exportation de matières premières. La rentabilité des entreprises est nettement supérieure à celle des entreprises asiatiques, ce qui explique également la performance des indices au Brésil et au Mexique. Enfin, les taux d'intérêt très élevés (13,5%) contiennent aujourd’hui l’inflation à 3,5% » décrit-il.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant