Hugo Pingray : au poker, "il faut un brin de folie pour passer pro"

le
0
Le joueur de poker français Hugo Pingray
Le joueur de poker français Hugo Pingray

Le 29 juin 2014, sa vie a basculé. En remportant le Monster Stack, Hugo Pingray a signé la plus belle performance tricolore de l'été aux championnats du monde et est devenu millionnaire. Un an plus tard, le Français, salarié dans une entreprise de fonds d'investissement, voit le poker comme un simple hobby.

Le Point : Vous avez marqué les championnats du monde 2014 en remportant le Monster Stack devant 7 861 joueurs pour 1 327 083 dollars. Un an après, vous avez pris la mesure de l'exploit ?

Hugo Pingray : Je pense que je réalise. C?est sans aucun doute le moment le plus fort de ma vie jusqu?à présent. Je me souviens parfaitement de ce sentiment de satisfaction et de bonheur intense à la vue de ce turn (un 9 scellant sa victoire, NDLR) qui me permet de gagner le tournoi ! Ce sont des heures et des heures de travail qui payent... J?ai le sourire jusqu?aux oreilles à chaque fois que j?y repense !

Devenir millionnaire, ça change quoi au quotidien ?

Au risque de décevoir pas mal de gens, je ne me suis rien offert de luxueux pour le moment et mon quotidien n?a pas réellement changé. Je vis dans un bel appartement dans le centre de Londres (où le prix de l?immobilier frise le ridicule) et c?est déjà pas mal. Je pense surtout que le réel changement se fait au niveau psychologique avec la sérénité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant