Hubert Fournier est prêt pour la lutte

le
0
Hubert Fournier est prêt pour la lutte
Hubert Fournier est prêt pour la lutte

Hubert Fournier, que vous inspire ce nouveau challenge ? Je suis ravi d'être là. Merci pour la confiance du président et de Bernard (ndlr : Lacombe). C'est un challenge qui est forcément intéressant et excitant. J'ai hâte d'y être. Même s'il va falloir prendre quelques jours de congé pour préparer la grande lutte qui nous attend? Je suis impatient d'être à la reprise et d'attaquer le boulot. Devant nous, on a une saison qui va être difficile. On va tout faire ensemble pour que ce soit un exercice réussi.

Quelle va être la composition de votre staff ? J'ai souhaité garder le staff technique en place, que ce soit Gérald Baticle et Bruno Génésio. Ils ont participé à la belle saison de l'OL et ça garde un fil conducteur avec ce qui a été fait avec Rémi Garde. On va pouvoir gagner du temps avec un staff qui connaît les joueurs et qui connaît la maison. Sinon, je vais m'adjoindre un préparateur physique qui sera différent de Robert Duverne. A mes côtés, je vais aussi avoir Michel Audrain, qui était mon adjoint à Reims.

Allez-vous assurer la continuité du travail de Rémi Garde ? Je ne le revendique pas. Mais quand on voit le travail qui a été effectué depuis trois ans, ça reste forcément une référence. Je vais m'appuyer dessus mais j'arrive également avec mes idées. Il y a peut-être aussi une méthodologie différente et ce n'est pas plus mal. Mon arrivée doit aussi permettre de donner un nouvel élan, de changer un peu les habitudes.

Avez-vous des garanties au niveau de l'effectif ? Je viens d'arriver mais on en a parlé avec le président et Bernard. On est en train de travailler. Là, il est un peu tôt. Mais il n'y aura pas des bouleversements importants. Il y aura des aménagements mais la majorité de l'effectif sera avec nous la saison prochaine.

« On n'est pas là pour dépouiller Reims »

Avez-vous identifié un joueur qu'il faut absolument conserver ? Si ça ne dépendait que de moi, il y a Maxime Gonalons, qui est le capitaine et le joueur sur lequel le futur devrait se construire. Après, je ne suis pas le seul décideur et on peut être attaqué par plus gros. Mais à mes yeux, il fait partie des joueurs sur lesquels on doit s'appuyer lors des prochaines saisons.

Quels sont vos objectifs ? Une dix-neuvième qualification européenne et remporter un trophée. On va aussi s'efforcer de titiller les premières places et d'améliorer notre classement (ndlr : 5eme cette saison).

Avez-vous hésité ? Les contacts remontent à une quinzaine de jours. J'étais alors engagé sur le projet rémois. Mais à partir du moment où c'était l'OL, j'ai écouté les arguments du président avec beaucoup d'attention. C'est un projet qui est très intéressant. Après, on s'est rencontré à quelques reprises et l'idée a fait son chemin. J'étais content que le club auditionne plusieurs entraîneurs : ça légitime celui qui est choisi. Je suis heureux que mon nom ait été retenu.

Y a-t-il un pacte de non agression avec Reims ? Pas à ma connaissance. On n'est pas là pour dépouiller Reims.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant